Accéder au contenu principal
BURUNDI

Dévat, mariée de force à 15 ans au Burundi

Journée de clôture de la campagne "Ma vie à 15 ans", menée par l'association burundaise SFBLSP à Bujumbura. Photo de Ferdinand Sengi.
Journée de clôture de la campagne "Ma vie à 15 ans", menée par l'association burundaise SFBLSP à Bujumbura. Photo de Ferdinand Sengi.

Publicité

Au Burundi, l’âge légal du mariage est de 18 ans pour les filles et 21 ans pour les garçons. Pourtant, de nombreux mariages précoces, souvent forcés, sont encore organisés dans le pays. Une jeune femme témoigne des souffrances – à la fois physiques et psychiques – qui y sont liées.

Bien qu’il n’existe pas de chiffres précis sur le nombre de mariages précoces et forcés au Burundi, ces derniers restent une "réalité" selon l’association Solidarité des femmes burundaises pour la lutte contre le sida et le paludisme (SFBLSP). Afin de sensibiliser la population, cette association a donc mené une campagne début octobre à Bujumbura : "Ma vie à 15 ans", du nom de l'opération internationale visant à mettre fin au mariage des enfants d’ici 2030.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.