YÉMEN

Un "héros" iranien défie les avions de chasse saoudiens au Yémen

Une vidéo filmée de l’intérieur d’un avion de ligne montre la tentative d’interception d’un cargo iranien par des avions de chasse saoudiens. Mais le pilote iranien, qui transportait de l’aide humanitaire à destination du Yémen, a refusé de rebrousser chemin, s'érigeant ainsi en héros aux yeux de la population de son pays.

Publicité

Une vidéo filmée de l’intérieur d’un avion de ligne montre la tentative d’interception d’un cargo iranien par des avions de chasse saoudiens. Mais le pilote iranien, qui transportait de l’aide humanitaire à destination du Yémen, a refusé de rebrousser chemin, s'érigeant ainsi en héros aux yeux de la population de son pays.

Interrogé par des médias iraniens, le pilote, Behzad Sedaghatnia, a expliqué que des avions de chasse saoudiens s'étaient approchés de son cargo peu après son entrée dans l’espace aérien yéménite. "Ils se sont tellement rapprochés que je pouvais saluer leurs pilotes", a-t-il expliqué. Ces derniers lui ont intimé l’ordre par radio de se laisser escorter jusqu’à une base saoudienne, ce qu’il a refusé de faire. Les Saoudiens l’ont donc escorté jusqu’à l’aéroport de Sanaa. Comme le pilote s’apprêtait à atterrir, les chasseurs saoudiens ont bombardé la piste pour la rendre impraticable. L’avion iranien a dû faire demi-tour pour rentrer en Iran.

D’après les responsables de l’aéroport, un avion yéménite a été détruit dans le bombardement et la piste d’atterrissage a été provisoirement fermée, obligeant tous les vols humanitaires à être déroutés.

L'aéroport bombardé par les chasseurs saoudiens.

Le pilote est quant à lui devenu un héros sur les réseaux sociaux iraniens.

"Son courage est unique. Peu de pilotes auraient fait ça. Longue vie au capitaine."

"Les pilotes iraniens seraient même dangereux dans un planeur."

Cet incident est révélateur des tensions croissantes entre l’Iran et l’Arabie saoudite en raison de la guerre au Yémen. Dans ce pays de la péninsule arabique, des rebelles de la minorité chiite Houti ont pris en septembre le contrôle de la capitale, Sanaa, mettant en fuite le président. Ces rebelles, soutenus par l’Iran, affrontent aujourd’hui l’armée yéménite ainsi que des groupes jihadistes. Depuis mars, une coalition de pays du Golfe menée par l’Arabie saoudite procède à des attaques aériennes des zones contrôlées par les Houti.