ITALIE

Manifestation et vandalisme avant l’inauguration de l’expo universelle

Publicité

Photo publiée sur le compte Instagram de jack_rota

Les militants du mouvement "No Expo" ont manifesté aujourd’hui contre la tenue de l’exposition universelle 2015 de Milan qui sera inaugurée demain, 1er mai. Le mouvement "No Expo" accuse le gouvernement italien de dépenser l’argent du contribuable alors que le pays est très endetté. Le coût de cet événement a été estimé à 3,2 milliards d'euros, dont 1,35 milliard d'argent public. Les militants accusent également les organisateurs de l’exposition de ne pas avoir créé d’emplois pour les Milanais.

"La ville aux étudiants, pas à l'expo!" (Photo Instagram de _najiiiiii_)

"Mais toi, tu travaillerais gratuitement?" (Photo Instagram de martilaca)

En plus de ces centaines d’étudiants qui ont gagné les rues de la ville italienne, banderoles et fumigènes en mains, une vingtaine de personnes cagoulées et habillées en noir en ont profité pour couvrir les murs de la ville de graffitis.

"Pas d'expo, l'argent pour les écoles" (Photo Instagram de chiaraborsetto)

(Photo Instagram de expowall)

Sur Twitter, beaucoup d’Italiens déplorent ce vandalisme en marge d’une manifestation pacifique.

"Donc, la solution aux problèmes pour lesquelles nous protestions est de détruire la ville?"

"Ceux qui pensent que pour dire #noexpo il faut vandaliser, ne sont pas des manifestants, mais simplement des criminels. Oui à la dissidence. Non à la violence."

Demain, pour l’inauguration de l’exposition universelle, une grande manifestation appelée "No Expo May Day "devrait rassembler 30 000 personnes, espèrent les organisateurs.