Le Cameroun a rendu hommage, vendredi 6 mars, à 38 de ses soldats morts au nord du pays dans la lutte contre Boko Haram ainsi qu’en Centrafrique ces derniers mois. Trois jours plus tard, un article est posté sur le site de la présidence du Cameroun avec une photo de Paul Biya s’inclinant devant les cercueils des soldats.

Si la photo des cercueils vient bien de la cérémonie en question, la partie droite de l’image est un photomontage. Le président camerounais n’était pas présent à cette cérémonie, présidée par le ministre de la Défense, mais en voyage en Europe à ce moment-là. Le montage a été fait avec une ancienne image de Paul Biya prise lors de la fête nationale camerounaise qui avait eu lieu le 20 mai.

Capture d'écran réalisée lundi soir sur le site de la présidence du Cameroun. 

Contacté par France 24, le ministre de la communication, Issa Tchiroma, explique que le site a été hacké par un pirate :

Nous sommes conscients de la gravité d'une telle image, c'est un montage grotesque alors que le président Paul Biya est en Europe. La photo a été modifiée par effraction d'une personne qui a réussi à rentrer sur le site. Il est impossible que cela vienne de la part de quelqu'un en interne, tout le monde savait très bien que le président était à l'étranger.

Plusieurs journalistes, dont un qui a attiré l'attention de la présidence sur le photomontage, affirment de leur côté qu'il s'agirait d'un photomontage réalisé par le webmaster du site qui aurait "laissé libre court à son imagination".

L’article a depuis été supprimé du site de la présidence, mais des internautes ont réussi à en faire des captures d’écran à temps. De nombreux journaux camerounais ont utilisé le cliché pour leur une mercredi matin.



Le photomontage raté était en Une de certains journaux du Cameroun ce matin.