RUSSIE

Journée de la femme : flashmob en Russie en soutien à une pilote ukrainienne

Publicité

Une participante de la manifestation avec un drapeau et une écharpe jaunes et bleus, aux couleurs de l'Ukraine.

Nadiya Savchenko, une pilote ukrainienne accusée d’être responsable de la mort de deux journalistes russes tués en juin dans l’Est de l’Ukraine, a trouvé un peu de soutien à Saint Petersbourg.

Le dimanche 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme, plusieurs manifestants russes ont organisé un flash-mob en déployant des drapeaux ukrainiens en soutien la jeune femme de 33 ans en détention depuis juin 2014 en Russie.

Selon les médias russes, au moins cinq personnes ont été interpellés suite à ces rassemblements. Entre 70 et 100 personnes participaient au rassemblement où chacun portait quelque jaune et bleu, rubans, écharpes, ou drapeaux ou têtes de taureaux

La pilote ukrainienne, devenue le véritable symbole de la résistance de Kiev face aux ingérences de Moscou, a mis un terme vendredi à une grève de la faim entamée pour protester contre sa détention. Elle avait perdu une vingtaine de kilos.