Des lionnes retrouvées dans des cages empilées dans le zoo de Tehuacán, au Mexique. Photo : PROFEPA.

Alertés par plusieurs plaintes de visiteurs, les autorités environnementales mexicaines ont décidé de confisquer plus d’une centaine d’animaux du zoo de Tehuacan, dans l’État du Puebla. Non seulement le "Club des petits animaux" avait largement dépassé sa capacité d’accueil, empilant les grands fauves dans des cages, mais de nombreux animaux exotiques ne bénéficiaient pas de documents réglementaires.
 
Quinze tigres du Bengale, neuf jaguars, cinq pumas, sept léopards et cinq lions africains ont été saisis, mais aussi deux grizzlis, trois bisons, un dromadaire et plusieurs types de singes.
 
Les autorités en charge de la préservation de la faune ont partagé les photos des animaux maltraités sur les réseaux sociaux, expliquant qu’ils seraient déplacés. Sergio Gomez, le propriétaire du zoo, qui est par ailleurs un homme politique mexicain, devrait être poursuivi en justice pour la mauvaise gestion de son établissement.


Des tigres blancs du Bengale.





Toutes les photos ont été diffusées par PROFEPA.