ARABIE SAOUDITE

En Arabie saoudite, une fatwa contre les bonshommes de neige

Publicité

Un "couple" de Saoudiens en neige. Photo postée sur Twitter par Ahmed Althekair.

Un bonhomme de neige a-t-il une âme ? La question peut sembler incongrue, mais alors que le nord de l'Arabie saoudite est recouvert depuis quelques jours d’un fin manteau blanc, elle est cruciale aux yeux du cheikh Mohamed Saleh al-Munadjid, l'un des cheiks islamiques les plus influents du royaume, qui a un avis bien tranché sur le sujet.

Il a ainsi jugé que la confection desdits bonshommes n’était pas compatible avec sa vision rigoriste de l’islam  : "Dieu a accordé aux gens la liberté de représenter tout ce qu'ils veulent, à condition que ça ne contienne pas d'âme : des arbres, des bateaux, des fruits, des habitations…" a-t-il fait valoir, interrogé par un fidèle sur son site, Islamqa.info. Conséquence, le cheikh a édicté une fatwa interdisant de faire des bonhommes de neige, assimilées à un "comportement anti-islamique".

Une prise de position qui a suscité les moqueries sur les réseaux sociaux. Avec le hashtag #FatwaPourInterdireLesBonhommesDeNeige (en arabe) , de nombreux internautes ont souligné l’absurdité de sa décision. Plusieurs n’ont d'ailleurs pas prêté attention aux consignes et n'ont pas hésité à se prendre en photo avec des bonshommes de neige. D’autres préférant sculpter des chameaux. 

Quant au blogueur émirati Iyad El-Baghdadi, cité sur le blog Big Browser du journal Le Monde, il a dénoncé la fatwa, expliquant : "Vous estimez que notre foi est si faible que si l'on construit un bonhomme de neige, on va nécessairement le prendre pour un dieu et l'adorer."