RUSSIE

Le dernier chic en Russie ? Les goodies Poutine

Vêtements, tasses, coques de protection pour téléphones portables, affiches… Les objets à la gloire de Vladimir Poutine se multiplient en Russie, en particulier depuis l’éclatement de la crise ukrainienne. Surfant sur cette vague de patriotisme, les magasins sont de plus en plus nombreux à proposer ce type de produits, fièrement exhibés par les fans de Poutine sur les réseaux sociaux.

Publicité

Une tasse à l'effigie du président russe Vladimir Poutine.

Vêtements, tasses, coques de protection pour téléphones portables, affiches… Les objets à la gloire de Vladimir Poutine se multiplient en Russie, en particulier depuis l’éclatement de la crise ukrainienne. Surfant sur cette vague de patriotisme, les magasins sont de plus en plus nombreux à proposer ce type de produits, fièrement exhibés par les fans de Poutine sur les réseaux sociaux.

Photo publiée sur Twitter. "Enfin Vladimir Vladimirovich est arrivé chez moi ! Je l’ai attendu pendant trois mois !", écrit cette jeune femme après avoir reçu son colis avec le T-shirt.

Coque de protection pour Iphone, avec l'inscription "Merci pour la Crimée" (9 euros environ), vendue sur Internet, de même qu'un certain nombre de tasses, de vêtements...

Photo publiée sur Instagram. Poutine, "le plus poli au monde", selon la personne portant ce tee-shirt.

"L’annexion de la Crimée a été le point de départ de cette ferveur nationaliste"

Andrei Beck est un habitant de Saint-Pétersbourg.

Quand on se promène à Saint-Pétersbourg, on voit beaucoup plus de tee-shirts pro-Poutine depuis les événements en Ukraine qu’auparavant. C’est d’autant plus vrai depuis le rattachement de la Crimée à la Russie en mars, et la mise en place de sanctions économiques de la part de l’Union européenne en août [ndlr : ces sanctions ont été décidées en raison du rôle joué par la Russie dans l’est de l’Ukraine].

Le pays a ensuite interdit l’importation de nombreux produits agro-alimentaires en provenance des pays occidentaux ayant adopté ces sanctions. Je pensais que la population allait critiquer le gouvernement par rapport à ça, mais il y a eu une nouvelle vague de patriotisme à la place. Et les T-shirts à l’effigie de Poutine ont à nouveau eu le vent en poupe.

L’annexion de la Crimée a vraiment été le point de départ de cette ferveur nationaliste. On a commencé à voir des drapeaux du pays un peu partout, de nombreux Russes sont allés faire du tourisme en Crimée…

 

"Voici notre réponse polie aux sanctions", indique ce tee-shirt vendu par le designer Alexander Konasov (28 euros).

Il fait froid en ce moment, donc on ne voit plus ces tee-shirts dans les rues. En revanche, j’en croisais un ou deux tous les jours cet été à Saint-Pétersbourg, où Poutine n’est pourtant pas aussi populaire que dans d’autres régions. Sur les murs de la ville, il y a également des inscriptions comme "Poutine est notre président".

Les Russes ont toujours eu besoin d’avoir un leader politique fort, donc l’existence d’objets à la gloire de Poutine ne m’étonne pas, même s’il ne fait pas toujours les meilleurs choix pour le pays. Le culte de la personnalité n’est pas nouveau en Russie, même si c’est la première fois qu’il existe une telle variété d’objets.

Mais la censure et la propagande – notamment dans les médias – sont très fortes dans le pays. Il est donc compliqué de savoir à quel point Poutine est populaire et combien de personnes le soutiennent réellement, surtout que l’on ne peut pas forcément se fier aux résultats des instituts de sondage.

Photo publiée sur Twitter par cette jeune fille, qui écrit "l'amour, Poutine Vodka", tout en embrassant une bouteille à l'image de Vladimir Poutine, dans un magasin de souvenirs en Russie.

Bouteilles de vodka au nom de Vladimir Poutine, avec les drapeaux russe et biélorusse. Commentaire de l'internaute : "L’amitié entre les peuples".

Une publicité pour une tasse avec l'image du président russe et l'inscription "Tout va bien".

La plupart des tee-shirts à l’effigie de Poutine sont fabriqués par le designer russe Alexander Konasov, à l’origine de la collection "Patriot Collection". Un certain nombre d’internautes réalisent aussi des montages sur Photoshop mettant en valeur le président russe.

Sur cette image publiée par un internaute, qui écrit "écrase-les", Vladimir Poutine semble vouloir rouler sur Barack Obama et Petro Porochenko, le président ukrainien, avec un rouleau compresseur. Le président américain crie "sanctions !", et son homologue ukrainien répond "il faut qu’on bouge, ils sont fichus".

Le président Poutine a été élu avec plus de 63% des suffrages en 2012, au terme d’une élection qui reste contestée. Deux ans après sa réélection, sa cote de popularité atteint toutefois des sommets à en croire les derniers chiffres relayés par les médias russes qui évoquent des sondages lui donnant 85% d’opinions favorables. Outre le rattachement de la Crimée à la Russie, l’augmentation du niveau de vie d’une frange de la société peut expliquer en partie cette popularité, malgré le ralentissement économique actuel et les critiques dont Vladimir Poutine fait également l'objet en interne, en dépit de la censure.