TANZANIE

Un baiser coûte leur poste à des policiers tanzaniens

Les deux policiers apparaissant sur cette photo ont été arrêtés et suspendus après sa diffusion sur les réseaux sociaux. Le photographe, lui aussi officier de police, a également été sanctionné, rapporte la presse tanzanienne.

Publicité

Les deux policiers apparaissant sur cette photo ont été arrêtés et suspendus après sa diffusion sur les réseaux sociaux. Le photographe, lui aussi officier de police, a également été sanctionné, rapporte la presse tanzanienne.

Bien que prise en 2012, la photo n'a commencé à circuler sur les réseaux sociaux que cette semaine. Les officiers étaient en patrouille à Bukoba, dans le nord-ouest du pays, précisent les médias locaux.

Le chef de la police locale a expliqué au journal "Mwananchi" que la police ne pouvait pas tolérer ce genre de comportement, qui "va à l'encontre du règlement et doit être sévèrement puni". Les trois policiers attendent d'être jugés pour atteinte à la pudeur.

Photo floutée par FRANCE 24. 

Sur les réseaux, de nombreux Tanzaniens se sont dits outrés par cette sanction. Beaucoup s'indignent qu'un simple baiser puisse provoquer une telle réaction alors que les autorités ne s'attaquent pas à d'autres problèmes bien plus graves, tels que la corruption.

Le premier tweet reconnait : "Ils méritaient d'être réprimandés, mais pas limogés". Le second réagit en expliquant qu'il a été contraint de payer un pot de vin à des policiers la veille.