Les peintures de l'exposition "Les 12 travaux de Poutine", organisée à l'occasion de l'anniversaire du président russe, à Moscou, ont été largement relayées sur Internet. Photo des organisateurs de l'exposition.

Vladimir Poutine fêtait ses 62 ans le mardi 7 octobre. Sur les réseaux sociaux, les messages, photos et vidéos ont afflué, pour soutenir ou critiquer le président russe.

Une exposition intitulée "Les 12 travaux de Poutine " a été organisée à l’occasion par un groupe d’internautes partisans du dirigeant russe, à Octobre Rouge, une ancienne chocolaterie industrielle de Moscou. Vladimir Poutine y est représenté sous les traits d'Hercule, le héros de la mythologie grecque. Une analogie entre les douze travaux de Hercule et les défis internationaux auxquels le président russe est confronté, tels que les conflits en Ukraine et en Syrie, ou encore la rivalité avec les occidentaux.

"Joyeux anniversaire Vladimir !" La perchiste Yelena Isinbayeva s'affiche avec un T-shirt à l'effigie du président russe, à l'occasion de son anniversaire (photo Instagram).

Des Russes se sont également photographiés avec des T-shirts à l’effigie de leur président afin de lui souhaiter un bon anniversaire. C’est le cas de Yelena Isinbayeva, recordwoman du monde du saut à la perche (photo ci-dessus). Les vêtements représentant Vladimir Poutine font actuellement fureur à Moscou, à l’image de la collection "Patriot Collection" lancée par Alexander Konasov, un designer russe.

La cote de popularité de Vladimir Poutine s’élève à plus de 80 %, selon plusieurs sondages du centre Levada, depuis le rattachement de la Crimée à la Russie en mars dernier.

De nombreux internautes ont profité de l'anniversaire de Vladimir Poutine pour dénoncer certains aspects de sa politique.


Tous les Russes ne vouent toutefois pas un culte de la personnalité à leur président. La date du 7 octobre correspond aussi au 8ème anniversaire de l’assassinat de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, comme l’ont rappelé plusieurs internautes sur les réseaux sociaux. Et des moqueries sur Vladimir Poutine abondent également sur les réseaux.