Libye

La "pool party" des islamistes dans l'annexe de l'ambassade américaine à Tripoli

Publicité

Des combattants islamistes qui se jettent d’un balcon dans une piscine, hilares, sous les encouragements de leurs comparses : la scène a eu lieu dans une annexe de l’ambassade américaine à Tripoli, la capitale libyenne.

 

Les autorités américaines ont reconnu, dimanche, que des miliciens avaient investi une annexe abandonnée de leur ambassade, tout en ajoutant qu’ils n’étaient pas entrés dans le bâtiment principal. Tout le personnel diplomatique américain avait été évacué vers la Tunisie voisine à la fin du mois du juillet, alors que des milices rivales s’affrontaient dans la capitale.

 

Des affrontements qui se sont soldés par la victoire d’"Aube de la Libye" ou Fajr Libya, une coalition de factions islamistes venues principalement de Misrata. Ce sont ces mêmes combattants qui ont expliqué avoir pénétré dans les missions diplomatiques pour "sécuriser les lieux".  

Sur ces images diffusées dimanche, ils sont des dizaines, certains armés, à exulter autour de la piscine d’une villa des services diplomatiques américains. Des internautes ont même fait remarquer que l’un d’eux tenait une bouteille à la main qui ressemble du vin. Une information difficile à confirmer mais qui est plausible, car même si l’alcool est interdit en Libye, les milieux diplomatiques parviennent eux à s'approvisionner.