ISRAËL

"Gaza, cimetière ! Olé-Olé-Olé" : l’extrême droite fait dans la provoc macabre

Publicité

Lors d’un rassemblement en soutien à Israël dans les rues de Tel Aviv, des manifestants ont entonné des chants particulièrement violents sur des airs de supporters de foot.

Vidéo tournée le 26 juillet sur la place Rabin. Cliquez sur la feuille à droite pour activer les sous-titres en anglais.

La vidéo a été filmée filmé le 26 juillet par le journaliste israélien Haim Har-Zahav sur la place Rabin. Des groupes d’extrême droite israéliens y avaient organisé une contre-manifestation, en opposition au rassemblement pour la paix dans la bande de Gaza, qui réunissait le même jour 7 000 personnes à Tel Aviv.

Le chant s’en prend directement à deux députés de la Knesset (le parlement israélien). Le premier, Ahmed Tibi, est un ancien conseiller de Yasser Arafat et membre du parti Ta’al, qui représente la minorité arabe, et la seconde Haneen Zoabi, députée du parti nationaliste arabe anti-sionniste Balad. L’un comme l’autre ont affirmé publiquement que les assassins des trois jeunes israéliens tués le 12 juin dernier, identifiés comme des membres de la cellule du Hamas d’Hébron, ne pouvaient pas être qualifiés de "terroristes". Cet assassinat est à l’origine de l’escalade de violence dans les territoires palestiniens et en Israël.

Lire la traduction complète de la vidéo ci-dessous :

Tibi… Ahmed Tibi…

Je veux que tu saches

Que le prochain enfant qui sera touché sera le tien !

Je hais Tibi

Je hais Tibi le terroriste

Tibi est mort ! (x3)

Tibi est un terroriste (x3)

Ils vont lui retirer ses papiers (x3)

Olé, olé, olé-olé-olé

À Gaza, il n'y a plus de cours

 À Gaza, il n’y a plus d’enfants

Olé, olé, olé-olé-olé

[…]

Qui devient nerveux ?

Zoabi, ici, c’est la terre d’Israël

Ici, c’est la terre d’Israël, Zoabi

Ici, c’est la terre des Juifs

Je te hais, Zoabi

Je hais tous les Arabes

Oh-oh-oh-oh

Gaza est un cimetière (x4)

Depuis le début du conflit, 1 156 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza, dont 230 enfants selon l’ONUqui dénombre par ailleurs plus de 6 700 blessés dans la zone. Côté israélien, 53 soldats et 3 civils ont été tués dans les affrontements.