Capture d'écran de la vidéo.

L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ne cesse de faire parler de lui depuis sa prise de Mossoul, le 10 juin dernier. Après avoir mis les chrétiens sur le chemin de l'exil, l'organisation s'attaque aujourd'hui à une mosquée dont la construction remonte au 4e siècle.

La vidéo date du 24 juillet. Filmée de loin, elle montre l'explosion de la mosquée du prophète Jonas. L'édifice religieux porte en effet ce nom car il abrite une tombe qui est censée être celle du prophète biblique également cité dans le Coran.


Ce n'est pas la première fois que l'EIIL s'attaque à des édifices religieux. C'était déjà le cas en mars dernier dans la ville kurde de Tal Maarouf en Syrie. Le motif est le même : ces mosquées abritaient à chaque fois le tombeau d'un personnage religieux important et étaient visités par des fidèles, voire des pèlerins, ce que les partisans de l'EIIL considèrent comme une forme de paganisme.