ISRAEL - TERRITOIRES PALESTINIENS

La vérité sur les rumeurs de "fausses blessures" des Israéliens

Cette série de photos a été particulièrement retweetée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Le message est le suivant : Israël trompe le monde entier en faisant croire que leur soldats sont blessés alors que ce n’est que du maquillage.

Publicité

De fausses blessures oui, mais sorties de leur contexte.

Cette série de photos a été particulièrement retweetée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Le message est le suivant : Israël trompe le monde entier en faisant croire que leur soldats sont blessés alors que ce n’est que du maquillage.

Pourtant, après vérification on se rend compte qu’aucune de ces photos n’a été prise dans le cadre du conflit qui sévit depuis plusieurs semaines entre Israël et le Hamas. Certaines ont même été prises à l’autre bout du monde.

Sur cette image, il s’agit effectivement de soldats israéliens. Mais elle a été reprise d’un  article qui portait sur le rôle des femmes dans l’armée publié en août 2012. Sur cette photo, il s’agit d’une instructrice dans le cadre d’un cours de secourisme. La photo a été retweetée des milliers de fois ces derniers jours.  (Voir plus ici).

Cette photo n’a, quant à elle, aucun rapport avec Israël. Elle a été publiée pour la première fois sur Squidoo et portait sur le rôle des artistes maquilleurs au cinéma.

Celle-ci a été publiée dans le magazine War Paint, en avril dernier. Elle montre des spécialistes des effets spéciaux en action.

 

Et cette dernière photo remonte à 2010. Elle a été postée par un jeune homme, Adam Stafford, qui avait assisté à un atelier maquillage spécial effets spéciaux, et qui l’avait posté sur son blog.

Alors que le conflit israélo-palestinien fait rage sur le terrain, la manipulation des images bat son plein sur les réseaux sociaux. Dernièrement cette vidéo supposée montrer une jeune fille de Gaza tirer avec un fusil d’assaut a été largement publiée sur Facebook. Il s’agit en réalité d’une vidéo filmée au Liban, en 2013.