Un enfant du camp s'entraînant avec un fusil factice.

Alors qu'Israël bombarde la bande de Gaza, une page Facebook affiliée au Hamas a choisi de publier les photos d'un camp d'entraînement pour enfants organisé chaque été par le mouvement islamiste.

Les photos datent du 23 juin dernier, mais elles ont été repostées hier sur la page des "camps des flambeaux de la libération", accompagnées de vers qui font l'apologie des combats du Hamas. Ces centres d'entraînement sont organisés chaque été par le Hamas dans la bande de Gaza. Le dernier en date s'est tenu du 18 au 24 juin dernier. Six jours pendant lesquels on apprend aux enfants à manier des armes pour la plupart factices.

Le Hamas ne se cache pas d'inculquer une idéologie guerrière à ses militants dès leur plus jeune âge, et ces camps d'entrainement ne sont pas nouveaux. En cette période de tension extrême entre Israël et le Hamas, la page Facebook du camp d'entrainement a toutefois été mise sous les projecteurs par des internautes et des site pro-israéliens comme Memri. Cette dernière publication dénonce l'instrumentalisation et l'endoctrinement des enfants par l'organisation islamiste.


Un enfant de Gaza s'entraînant avec une mitraillette factice.

Un éditorialiste du journal "Haaretz", Gideo Levy, explique toutefois que beaucoup d'enfants israéliens baignent également dans un discours guerrier et parle même de "lavage de cerveau". Des parents israéliens n'hésitent pas par exemple à accompagner leurs enfants dans des salons pour qu'ils s'essaient au maniement des armes. Son article est illustré de photos prises dans la colonie d'Erfat, en Cisjordanie, à l'occasion de la fête de l'indépendance en mai dernier. On y voit, comme dans la bande de Gaza, des enfants jouant à la guerre avec des fusils d'assaut.


Capture d'écran d'un site d'information égyptien qui reprend les photos du salon des armes d'Efrat, une colonie israélienne en Cisjordanie.

La publication de ces photos d'enfants aux postures guerrières intervient alors que le conflit s'aggrave de jour en jour entre Israël et le Hamas. Depuis lundi soir, l'armée israélienne a annoncé le début de son opération aérienne "haie de protection" à Gaza, dont les raids ont déjà fait 12 morts et plus de 70 blessés. De leur côté, les brigades d'al-Qassam, branche armée du mouvement Hamas, ont lancé 80 roquettes sur le sud d'Israël, blessant un soldat et endommageant deux maisons.