Il est vrai qu’à regarder le compte Instagram d’Amel Karboul, ministre tunisienne du Tourisme, son penchant pour les "selfies", ces auto-portraits à bout de bras, est évident. Toutes les personnalités politiques qu’elle croise semblent y passer, des membres du gouvernement tunisien, à des personnalités politiques françaises, comme Laurent Fabius, Fleur Pellerin ou encore Jack Lang, sans oublier l’humoriste Michel Boujenah.
 
Les internautes s'en donnent à cœur joie pour tourner en dérision la "mégalomanie" de leur ministre. Ici, la photo prise lors d’une visite de la délégation du ministère du Tourisme à Paris a été retouchée. Le dernier arrivé sur la photo a été remplacé par Oncle Fétide de la famille Adams.
 
 
Là, c’est un quidam qui a décidé que lui aussi avait sa place dans un selfie de madame la ministre.
 
 
Et pourquoi pas un selfie avec Abou Iyadh, le leader du mouvement tunisien terroriste d’Ansar al Charia actuellement recherché ?
 
 
Enfin, un selfie avec Chokri Belaid, l’opposant politique tunisien assassiné en février 2013.