Aux abords de la Villa Somalia, après l'attaque.  Photo prise par un journaliste de la radio locale Radio Kulmiye.
 
Un attentat a visé dans la matinée le palais présidentiel somalien, appelé Villa Somalia, dans la capitale Mogadiscio. Une voiture piégée a d'abord explosé contre l’enceinte du palais présidentiel, puis une dizaine d’hommes armés sont entrés dans le bâtiment, où des affrontements ont eclaté.
 
Quelques instants après l'attaque, de la fumée se dégage du palais présidentiel. Photo prise par l'un de nos Observateurs, qui souhaite garder l'anonymat.
 
Le porte-parole des Shebab, Aziz Abu Musab, a immédiatement revendiqué l’attaque. D’après des témoins cités par l’AFP, un kamikaze qui s’est d’abord jeté sur les grilles du palais à bord d’une voiture piégée. Puis des hommes armés ont pénétré dans l’enceinte et des tirs ont été échangé avec les forces de sécurité. Plusieurs personnes seraient mortes, dont un collaborateur du Premier ministre, affirment les médias locaux.
 
Les autorités ont déclaré à la mi-journée que la situation était sous contrôle, que des assaillants avaient été tués et d’autres capturés.
 
Une carcasse de voiture à côté du palais présidentiel. Photo prise par un journaliste de la radio locale Radio Kulmiye.
 
Les Shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont été chassés de la capitale somalienne en août 2011 par la fragile armée somalienne et la force de l’ONU. Ils continuent à contrôler certaines zones rurales du pays.
 
 
Les corps des shebabs après les combats. Photo prise par un journaliste de la radio locale Radio Kulmiye.
 

 
L'entrée du palais présidentiel. Photo prise par un journaliste de la radio locale Radio Kulmiye.