UKRAINE

En images : la course-poursuite d’une journaliste ukrainienne

Publicité

Capture d'écran de la course poursuite filmée par la caméra de bord de la journaliste agressée.

 

Si la mobilisation des pro-Européens s’essouffle en Ukraine, les têtes de pont du mouvement n’en sont pas moins la cible de violences. La journaliste Tetiana Tchornovil, très investie dans les manifestations de la place de l’Indépendance, en a fait les frais cette semaine.

  

Alors qu’elle venait de prendre des photos de la résidence du ministre de l’Intérieur, que les manifestants pro-européens tiennent pour responsable de la répression de leur mouvement, elle a été passée à tabac par deux hommes dans la nuit du 24 au 25 décembre. Elle a eu le nez cassé, une commotion cérébrale et de multiples hématomes. Les photos de la victime, défigurée après son agression, ont suscité un vif émoi en Ukraine. Des centaines de manifestants ont protesté jeudi devant le ministère de l’Intérieur. Le journal de Tetiana Tchornovil, Ukrainska Pravda, a par ailleurs publié les photos de la résidence du ministre sous le titre "Ici vit le bourreau".

 

Aucune image de l’agression n’est disponible, mais la journaliste a filmé, avec la caméra fixée sur son tableau de bord, la course-poursuite dans laquelle elle s’est retrouvée engagée avec ses deux agresseurs. La vidéo a été mise en ligne par le site du parti de l’ancienne Première ministre Ioulia Timochenko, Batkivchina. Prise en chasse par un 4X4, la journaliste déboîte à plusieurs reprises pour tenter de distancer ses agresseurs, sans y parvenir. Elle manque de perdre le contrôle de son véhicule, puis percute et est percutée par le 4X4, jusqu’à que son véhicule soit trop abîmé pour lui permettre de fuir.

 

 

Tetiana Tchornovil a réalisé plusieurs enquêtes à charge contre le pouvoir pro-russe du président Viktor Ianoukovitch. Outre la villa du ministre de l’Intérieur, elle avait enquêté le même jour sur la résidence luxueuse du procureur général Viktor Pshonka. Elle avait dit à ses collègues avoir été suivie toute la journée.