Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Les déguisements "racistes" d’Halloween font polémique

4 mn

Publicité

Lors d'une soirée Halloween, deux jeunes Floridiens se sont "déguisés" en Trayvon Martin et George Zimmerman.

 

Comme chaque année, la fête d’Halloween, qui avait lieu jeudi 31 octobre, a été l’occasion pour les Américains et tous ceux qui l’ont célébré ailleurs dans le monde de rivaliser d’originalité dans le choix de leur costume. Sauf que certains ont visiblement manqué de distinction, se "déguisant", et se maquillant en personne à la peau noire. De quoi susciter des réactions les taxant de racisme. 

  

La photo qui a fait le tour du Web montre deux jeunes Américains originaires de Miami, qui n’ont rien trouvé de mieux que de se "déguiser" en Trayvon Martin, un jeune noir tué en février 2012 à Sanford en Floride et en George Zimmerman,  l'auteur du meurtre et coordinateur de la surveillance ("Neighborhood watch") du quartier, où cela s'est déroulé. George Zimmerman a été acquitté en première instance.

 

 

La polémique avait commencé quelques jours plus tôt, notamment autour de deux photos. L'une publiée sur le compte Twitter de l'équipe de basket des Utah Jazz, relayant la photo de deux fans qui avaient reconstitué le mythique duo des années 1990 Karl Malone- John Stockton. Mais les deux fans en question étant blanc, l'un des deux s'était maquillé en Noirs pour camper l'ailier. L'équipe s'est finalement excusée.

 

 

Deux entraîneurs d'une équipe de football américain du lycée de Serra en Californie ont eux créé la polémique en se maquillant également en noir pour arborer la tenue de l'équipe de bobsleigh de Jamaïque, qui participa aux Jeux Olympiques de 1988  à Calgary - immortalisée par le film "Rasta Rocket".

 

 

Quelques célébrités ont elles aussi fait des choix de costume discutables. La semaine dernière, l’actrice blanche Julianne Hough était apparue le visage maquillé, vêtue comme la prisonnière Crazy Eyes, un personnage noir de la série "Orange is the new black". Elle a depuis présenté ses excuses. De même que le designer italien Alessandro Dell’Acqua, qui s’est un peu emporté en choisissant son maquillage lors de la soirée "Halloweek" à Milan, où il est apparu grimé en musicien du Minstrel Show, un spectacle américain du 19e siècle, dans lequel des musiciens Blancs se grimaient en Noirs.

 

Avant le début des célébrations d’Halloween, des étudiants de l’université d’Ohio avaient, pour leur part, dénoncé certains choix de costume avec le slogan : "nous sommes une culture, pas un costume".

 

Affiche des étudiants de l'université de l'Ohio. "Ceci n'est pas ce que je suis. Ca ne marche pas", est-il écrit sur chacune des vignettes.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.