AUSTRALIE

En images amateurs : au cœur des incendies en Australie

Les pompiers multiplient les efforts pour contenir les feux de forêt qui ravagent le sud-est de l’Australie, dont deux pourraient se rejoindre et former un gigantesque incendie d’une importance sans précédent. Sur place, habitants et secouristes ont capturé en images la catastrophe.

Publicité

 

Les pompiers multiplient les efforts pour contenir les feux de forêt qui ravagent le sud-est de l’Australie, dont deux pourraient se rejoindre et former un gigantesque incendie d’une importance sans précédent. Sur place, habitants et secouristes ont capturé en images la catastrophe.

 

Près de 200 habitations de la zone de Springwood, située dans la chaîne des Montagnes Bleues en Nouvelle Galles du Sud, ont été réduites en cendres, tandis que de nombreuses autres ont été endommagées. Des centaines d’habitants ont été évacués et les choses ne devraient pas s’arranger puisque des vents plus forts encore sont attendus mardi et mercredi. Les États voisins envoient des renforts de pompiers, tandis que sur place des "brûlages dirigés" sont menés pour maintenir les incendies hors des zones habitées.

 

Cette vidéo a été filmée au cœur de l’action par un pompier équipé d’une caméra GoPro.

 

Vidéo : Jonathan Mallin de Blackheath / Brigade rurale de pompiers du Mt Victoria

 

Un autre pompier filme au plus près des flammes.

 

 

Des pompiers en action à Lithgow, une des villes les plus sinistrées.  

  

 

Un habitant filme les dégâts à proximité de la ville de Doyalson.

 

"J’ai dû couper les arbres les plus proches de chez moi"

Richard Chirgwin vit à Wentworth Falls, dans les Montagnes Bleues, où il dirige une société de location de maisons de vacances.

 

J’ai passé ma journée à me préparer à l’arrivée du feu. En ce moment, l’incendie se trouve entre 5 à 10 kilomètres de chez moi. J’ai ratissé des quantités gigantesques de feuilles dans mon jardin, mais aussi dans les gouttières. Rien d’inflammable ne doit être oublié. Et j’ai dû couper les arbres les plus proches du bâtiment.

 

Nous avons déjà connu des feux très importants, mais cette année, c’est venu beaucoup plus tôt, notamment car il a fait très chaud et sec ces derniers temps. Habituellement, la saison des incendies commence en été [décembre- février].

"En 35 ans ici, je n’avais jamais vu ça"

Julia Harris, est blogueuse à Springwood, une zone où 200 maisons ont été détruites par les flammes.

 

J’ai fui avec mon fils, il y a quatre jours, alors que les flammes s’approchaient dangereusement de chez moi. Nous sommes revenus depuis mais nous risquons de repartir car le feu ne cesse de grossir.

 

La peur des incendies est permante ici. Notre voiture est chargée et prête à partir à tout moment. Nous avons un kit de survie sur le pas de la porte d’entrée et des habits appropriés toujours sous la main.

 

L’école a fermé et nos quatre enfants ne peuvent pas jouer dehors à cause de la fumée. Ils sont très inquiets. Pendant la journée, des hélicoptères déversent de l’eau en permanence, il y a des coupures de courant, sans compter le son strident des sirènes.

 

C’est désolant. En 35 ans ici, je n’avais jamais vu ça. Une de mes amies a perdu sa maison. Notre paroisse tente d’aider sa famille à trouver un lieu pour vivre et des opérations de levée de fonds sont organisées pour les sinistrées.