RD CONGO

Des obus tombent sur Goma

 Les affrontements qui opposent depuis lundi 20 mai l’armée régulière au mouvement rebelle du M23 avaient, jusqu’à présent, épargné Goma. Mais, ce mercredi matin, la capitale du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, a été frappée par plusieurs tirs d’obus. Notre Observateur s’est rendu sur les lieux.

Publicité

Les blessés ont été pris en charge par l'hôpital de Ndosho. Photo prise par notre Observateur Charly Kasereka.

 

Les affrontements qui opposent depuis lundi 20 mai l’armée régulière au mouvement rebelle du M23 avaient, jusqu’à présent, épargné Goma. Mais, ce mercredi matin, la capitale du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, a été frappée par plusieurs tirs d’obus. Notre Observateur s’est rendu sur les lieux.

 

Trois habitations ont été touchées par le premier obus. Photo prise par Charly Kasereka.

 

Le premier obus est tombé vers 10h dans le quartier de Kyeshero, situé à l’ouest du centre-ville de Goma, à proximité d’une position des FARDC. Il aurait fait un mort et treize blessés, selon un bilan provisoire.

 

Photo prise par Charly Kasereka

 

À la mi-journée, selon notre Observateur, d’autres obus ont touché l'ouest de la ville, faisant de nouveaux blessés. Les victimes ont été conduites dans un hôpital de Ndosho. L’origine des tirs d’obus n’est pas confirmée par des sources indépendantes, mais l’armée accuse le M23. Ces événements surviennent alors que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, est attendu en RDC.