RUSSIE

Les militants russes de la cause gay profitent du 1er-Mai pour défendre leurs droits

Publicité

Les militants gay défilent dans les rues de Saint-Pétersbourg le 1er mai. Photo publiée sur Twitter par ComingoutSpb.

 

Les associations russes pour le droit des homosexuels ont défilé mercredi 1er mai en Russie malgré la "loi anti-propagande gay". Moscou, Saint-Pétersbourg et d’autres villes du pays ont ainsi vu les drapeaux arc-en-ciel s’intégrer aux cortèges rassemblant de nombreuses organisations de la société civile russe.

 

La situation des homosexuels en Russie s’est dégradée ces derniers mois depuis que la Douma a voté une loi punissant tout acte public constituant une "propagande de l’homosexualité". Certains militants ont même été pris à parti lors de manifestations organisées en janvier dernier.

"Rejoindre le cortège du 1er-Mai, c’est montrer que les gays font partie intégrante de la société russe"

 

Olga Lenkova est la coordinatrice du projet Coming Out SPD à Saint-Pétersbourg.

 

Nous étions deux organisations pro-gay au sein d’un cortège réunissant une vingtaine d’organisations représentant la société civile russe. Il y avait aussi bien des ONG que des partis politiques ou des organisations en faveur des droits de l’Homme. Nous étions environs 80 personnes à défiler sous le drapeau gay tandis que le cortège comptait près de 200 personnes. Nous avons eu l’autorisation de manifester car nous étions intégrés à un défilé plus large, sinon il aurait été impossible pour nous de nous rassembler.

 

Le défilé s’est relativement bien déroulé car tout avait été fait par les autorités afin d’empêcher tout débordement : la police nous a demandé d’attendre que le défilé des nationalistes, qui avait lieu au même moment, se termine pour sortir nos drapeaux. Il n’y a eu ni provocation, ni tension. C’était important pour nous car au-delà des travailleurs, c’est un jour dédié à l’ensemble des revendications de la société civile. Rejoindre le cortège du 1er-Mai, c’est montrer que les gays font partie intégrante de la société russe.

 

Le cortège des militants homosexuels était intégré dans le défilé du 1er-Mai et sous protection policière.