TUNISIE

Images amateurs de Sbeitla au lendemain des violences

 Des individus ont attaqué jeudi soir le bar d’un hôtel à Sbeitla, localité du sud-ouest de la Tunisie. Notre Observateur s’est rendu sur les lieux pour photographier les dégâts.  

Publicité

 

Des individus ont attaqué, jeudi 13 décembre au soir, le bar d’un hôtel à Sbeitla, localité du sud-ouest de la Tunisie. Notre Observateur s’est rendu sur les lieux pour photographier les dégâts.

 

Une quinzaine d’individus a fait irruption dans l’hôtel Le Capitole, vers 22 heures (heure locale), et saccagé le hall avec des gourdins et des haches. Citant des témoins, l’AFP indique que les assaillants portaient des barbes et qu’ils ont traité les clients d’"apostats".

 

Néanmoins, d’après des habitants de Sbeitla joint vendredi par FRANCE 24, qui ont interrogé des témoins, l’incident ne revêt aucun caractère religieux. Il s’agirait plutôt d’une dispute privée entre un serveur du restaurant et deux individus qui aurait dégénéré. C’est aussi la version du ministère tunisien de l’Intérieur qui affirme qu’un groupe de délinquants a pris d’assaut le restaurant de l’hôtel pour soutenir deux habitants en délicatesse avec un employé. Un vestiaire a été incendié ainsi que le véhicule d’un client. 

 

La même source ajoute qu’une quantité importante de boissons alcoolisées a été subtilisée par les assaillants.   

"C'est triste parce que cet hôtel emploie beaucoup de personnes parmi les habitants de Sbeitla"

Fayçal Tlili est un habitant de Sbeitla. Il s'est déplacé aujourd'hui dans le quartier de l'hôtel pour prendre des photos.

  

Le restaudant Le Capitole est situé dans un complexe touristique très prisé qui se trouve à l'intérieur d'un parc archéologique.     

 

Des témoins qui m'ont affrimé avoir été présents dans l'établissement lors de l'incident m'ont indiqué que tout est parti d'un accrochage entre deux personnes dans le restaurant et qu'il ne s'agit nullement d'une attaque salafiste.   

 

D'après des personnes avec qui je me suis entretenu sur place, la voituré incendiée appartenait à un client qui vit à l'étranger. 

 

La partie arrière du restaurant a été incendiée. Environ un quart du restaurant est parti en fumée.

 

L'incendie s'est propagé à l'extérieur du restaurant. C'est triste parce que l'établissement est la source la plus importante de revenus pour les habitants de la localité, il emploie beaucoup de monde.

 

Les assaillants ont également saccage le hall de l'hôtel.