Alors que les opposants de Damas ont prévu de manifester aujourd’hui à 13 h dans les rues d’une capitale entièrement quadrillée par les forces de l’ordre, des activistes syriens ont donné le ton dès l'aube.

Le soleil n’était pas encore levé lorsque des activistes sont allés déverser de la peinture rouge sur un buste d’Hafez al- Assad, le père de l’actuel président, situé à l’entrée du grand marché de Damas.

Président de 1971 jusqu’à sa mort en juin 2000, Hafez al-Assad a mis en place un régime autoritaire s’appuyant notamment sur l’armée et développant un véritable culte de la personnalité. En 1982,  c’est sous ses ordres que les soldats ont perpétré les massacres dans la ville de Hama, suite au soulèvement de fondamentalistes sunnites. La répression avait fait plus de 25 000 morts.