ALGÉRIE

La Kabylie grelotte sous un épais manteau de neige

Publicité

 

Le grand froid venu d’Europe de l’Est n’a pas épargné les hauteurs de Kabylie, une région montagneuse du nord-est de l’Algérie. Plusieurs villages ont été coupés du monde pendant près d’une semaine, alors que d’autres vivent encore dans l’isolement total depuis que d’importantes chutes de neige ont bloqué les routes et causé des coupures d’électricité. Les autorités algériennes ont annoncé que dix-neuf personnes étaient mortes dans des accidents liés aux intempéries. Elles ont mis en garde les habitants contre d’autres chutes de neige, de près de 40 centimètres, attendues dans les prochains jours.

 

Notre Observateur habite Fréha, une commune de la wilaya (département) de Tizi Ouzou fortement touchée par le froid et la neige. Sur sa page Facebook, il publie les photos de Fréha et des villes enneigées aux alentours.

 

 

Dans la plupart des communes de Kabylie, les habitants utilisent des bombones de gaz au butane pour se chauffer. Mais les difficultés de circulation sur les grands axes ont provoqué une pénurie des produits de première nécessité. Et les files d'attente à l'arrivée du camion d'approvisionnement s'avèrent interminables.

 

 

Les habitants attendent pour acheter du pain. 

 

 

Même si cet hiver est exceptionnellement froid pour beaucoup de pays d'Europe et d'Afrique du Nord, les habitants de Kabylie sont habitués aux chutes de neige et aux baisses de températures. Entre janvier et février 2005, la neige avait déjà paralysé une partie de la région pendant plusieurs jours. 

 

 

 

Toutes ces photos ont été envoyées par notre Observateur Kader, d'autres sont disponibles sur Facebook