Vietnam

Sabrer un cochon vivant : la tradition vietnamienne qui fait hurler les défenseurs des animaux

Publicité

 

Chaque année, les habitants de Nem Thuong, un petit village du Vietnam situé près de Hanoi, célèbrent Doan Thuong, un général du 13e siècle devenu la divinité protectrice des villageois. Quand arrive le sixième jour du premier mois du calendrier lunaire, qui tombait cette année le 28 janvier, un cochon vivant est baladé dans les rues du village, solidement attaché sur un chariot. 

 

Après trois jours de parade, les responsables de cérémonie étendent la bête sur un tapis, comme pour l'écarteler, avant de la trancher en deux à l'aide d'un sabre devant les yeux émerveillés de plusieurs centaines de Vietnamiens. Qui le veut accourt ensuite pour tremper des billets de banque dans la flaque de sang... Un geste porte-bonheur pour l'année à venir mais vivement dénoncé par les défenseurs des animaux du Vietnam. Ces derniers multiplient les pétitions en ligne contre cette "brutale" tradition. Les autorités locales voudraient également faire interdire cette célébration. 

  

 

 

Photos publiées sur ChinaSmack