RUSSIE

Pour déjouer la propagande du Kremlin, il se répète 84 fois au cours d'une interview

Les internautes russes ont trouvé leur nouvelle coqueluche : Grigory Melkoniantz, dirigeant de l’association Golos, a repoussé les attaques d’un groupe de journalistes travaillant pour une télévision pro-Kremlin, en répétant 84 fois "Vous n’êtes que la propagande de Surkov". Vladislav Surkov, chef adjoint de l’administration présidentielle, ayant la réputation d’être le principal idéologue du Kremlin.

Publicité

 

Les internautes russes ont trouvé leur nouvelle coqueluche : Grigory Melkoniantz, dirigeant de l’association Golos, a repoussé les attaques d’un groupe de journalistes travaillant pour une télévision pro-Kremlin, en répétant 84 fois "Vous n’êtes que la propagande de Surkov". Vladislav Surkov, chef adjoint de l’administration présidentielle, ayant la réputation d’être le principal idéologue du Kremlin.

 

L’association de protection des droits des électeurs Golos (La voix) est la plus importante organisation russe de lutte contre les fraudes électorales, qu’elle répertorie notamment sur une carte géographique.

 

À la veille des élections législatives russes, prévues le 4 décembre, la chaîne de télévision privée NTV, contrôlée par l’État et souvent utilisée pour attaquer les détracteurs du pouvoir en place, a envoyé une équipe de journalistes, alors que les militants assitaient à une réunion de l’association, pour poser une question : "Êtes-vous des agents de la CIA ?".

 

Le 28 novembre, une autre équipe de la même chaîne est venue interroger le directeur de l’association, Grigory Melkoniantz. Mais ce dernier n’a fait qu’asséner la même réponse au journaliste . "Vy – surkovskaya propaganda" (Vous faîtes la propagande de Surkov).

 

Le 29 novembre, Melkoniantz a expliqué au magazine Afisha que la chaîne NTV déformait régulièrement ses propos et, grâce au montage, faisait dire aux gens ce qui l’arrangeait. Il a donc décidé de répondre par une seule et même phrase afin qu’elle ne puisse pas être réinterprétée.

 

Dans la même journée, trois députés de la Douma ont demandé officiellement la fermeture de l’association Golos

 

La vidéo filmée par le directeur de Golos lui-même a rencontré un succès immédiat sur Youtube. NTV, contactée par la presse russe, a refusé de commenter l’incident.