Maroc

Malgré la victoire du "oui", les irréductibles du "20 février" continuent de protester

Publicité

Manifestation du Mouvement du 20 février à Larache, au Maroc, le 30 juin. Vidéo envoyée par un Observateur de FRANCE 24. 

 

Le 1er juillet, jour du référendum, les Marocains ont voté à une écrasante majorité (98%) en faveur du "oui" au projet de Constitution soumis par le roi. Le taux de participation, qui était le seul véritable enjeu du scrutin, a atteint 72,65 % dans 94 % des bureaux de vote. Une victoire écrasante donc, que les jeunes du Mouvement du 20 février ont immédiatement contestée. Au lendemain du vote, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés à travers tout le pays pour dénoncer des réformes "insuffisantes". 

 

À Larache (nord du Maroc), comme dans d'autres villes du pays, les jeunes étaient aussi sortis la veille du scrutin pour appeler au boycott.