TUNISIE

Vidéo amateur : juste après l’échange de tirs meurtriers à Rouhia

Un échange de tirs a eu lieu aujourd’hui à Rouhia, dans le Gouvernorat de Siliana, dans le nord de la Tunisie, entre des individus armés et des militaires tunisiens. Le bilan provisoire fait état de quatre morts, dont un colonel et un soldat. Cette vidéo a été tournée peu de temps après l’incident.

Publicité

 

Un échange de tirs a eu lieu mercredi à Rouhia, dans le Gouvernorat de Siliana, dans le nord de la Tunisie, entre des individus armés et des militaires tunisiens. Le bilan provisoire fait état de quatre morts, dont un colonel et un soldat. Cette vidéo a été tournée peu de temps après l’incident.

 

Sur cet enregistrement, on voit la confusion juste après l’échange de tirs. Les habitants se demandent "s’ils ont été arrêtés" [on suppose qu’ils parlent des hommes armés] et s’interrogent sur leur nombre. On voit des gens qui s’entretiennent avec un soldat sur le bilan de l’accrochage (2’33). Le militaire affirme que quatre soldats ont été blessés et que leur état est critique. On entend une voix hors champ annoncer la mort d’un militaire. On voit également à la fin de la vidéo le déploiement des véhicules de l’armée et de la gendarmerie nationale (à partir de 4’25).

 

Si toutes les sources s’accordent sur le nombre de morts, le déroulement des faits reste à établir. En effet, les dépêches des agences étrangères et les médias tunisiens ne s’accordent pas sur le nombre d’individus (de deux à neuf personnes selon les sources), ni sur les circonstances exactes de cet échange de tirs. La nationalité de ces hommes reste par ailleurs incertaine (le correspondant de la chaîne nationale tunisienne a affirmé que les deux morts avaient des passeports libyens), ainsi que l’éventuelle implication du groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

 

Le ministère de l’Intérieur tunisien prône pour sa part la prudence et invite les citoyens à signaler tout fait ou comportement suspects.