ÉTATS - UNIS

Incendies au Texas : "Le mur de flammes a léché les portes de la ville"

 Mercredi, pour la septième journée consécutive, les pompiers texans se sont battus contre plusieurs murs de flammes à travers tout l’État. Plus de 400 000 hectares de terres ont été ravagés par le feu sur un territoire déjà touché par la sécheresse et des centaines de personnes ont du être évacuées.

Publicité

Photo de l'incendie de Possum Kingdom Lake postée sur Flickr par the Texas Military Forces. Photo:  SSG Malcolm McClendon.

 

Mercredi, pour la septième journée consécutive, les pompiers texans se sont battus contre plusieurs murs de flammes à travers tout l’État. Plus de 400 000 hectares de terres ont été ravagés par le feu sur un territoire déjà touché par la sécheresse et des centaines de personnes ont dû être évacuées.

 

Le premier incendie a été signalé vendredi 15 avril à Possum Kingdom Lake, une zone située à 115 km à l’ouest de Fort Worth au nord du Texas qui abrite essentiellement des résidences secondaires. Plus de 150 maisons, ainsi qu’une église, ont été dévastées. L’incendie s’est ensuite propagé à deux autres comtés en moins d’une semaine et mardi 19 avril les autorités ont dû ordonner l’évacuation des villes de Palo Pinto, Grarford et Strawn.

 

 

Un résident du village d'Hamelin, à l'ouest de Possum Kingdom Lake, a filmé l'arrivée des flammes sur sa maison. Vidéo postée sur YouTube.

Billet écrit avec la collaboration de Lorena Galliot, journaliste à France 24.

"Les habitants de la ville avaient moins de deux heures pour évacuer les lieux"

Gary Reynolds est entraîneur à la Texas Christian University de Fort Worth. Mardi, il a filmé les pompiers en train de se battre pour que les flammes n’entrent pas dans la petite ville de Palo Pinto où résident 400 habitants.

 

J’ai pu aller à Palo Pinto après l’évacuation de la ville grâce à ma femme qui est photojournaliste. On a fait très attention à ne pas aller dans les endroits les plus exposés et surtout à ne pas gêner le travail des pompiers, mais on voulait absolument filmer. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi et repartis à la tombée de la nuit.

 

“Les flammes faisaient plus de 90 mètres de hauteur"

 

Le mur de flammes a léché les portes de la ville  On sentait la chaleur et la fumée était gigantesque. J’ai été stupéfait par la hauteur des flammes - elles faisaient plus de 90 mètres de haut alors que les arbres de la région ne font pas plus de 4.5 mètres - et par la vitesse impressionnante à laquelle elles avançaient. Plus de cents unités de pompiers ont été mobilisées dans tout l’État en renfort, des dizaines de bulldozers ont érigé une digue de terre autour de la ville pour faire barrage à l’incendie. On a vu trois avions militaires C130 disperser de l’ignifuge et des hélicoptères asperger d’eau la partie nord du feu.

 

Vidéo postée par Gary Reynolds sur  YouTube.*

 

Au même moment, tous les habitants de la ville avaient moins de deux heures pour évacuer les lieux. Il fallait couper l’arrivée de gaz de la ville et les employés ont dû courir pour fermer les principaux tuyaux. C’était impressionnant de voir la coopération entre les habitants, les bénévoles locaux et la police pour faire sortir les gens dans l’ordre, sain et sauf. Certains ont prêté leurs véhicules à ceux qui n’en avaient pas, les voisins se sont entraidés pour rassembler le bétail qui devait être évacué. La Croix-Rouge a ouvert quelques abris dans les villes alentours mais certains sont partis chez des amis ou de la famille.

 

“Mais ce qui a vraiment sauvé Palo Pinto c’est le sens du vent”

 

Mais ce qui a vraiment sauvé Palo Pinto, c’est le sens du vent. À 17h30 mardi, il a changé de direction ce qui a écarté les flammes de la ville. L’humidité de l’air a aussi permis de diminuer l’intensité de l’incendie et on espère que l’humidité et la pluie prévues pour les prochains jours aideront les pompiers à éteindre l’incendie. On a entendu que demain les résidents seraient autorisés à rentrer à Palo Pinto mais il est encore tôt pour le dire."

 

 

Des avions militaires aspergent les flammes d'ignifuge à Oak Hill, au Texas. Postée sur  YouTube le 19 avril par jonmadani.

Photos de l'incendie dans la zone de Possum Kingdom Lake

 

 

 

 

 

Photos : SSG Malcolm McClendon, postées sur  Flickr par the Texas Military Forces