CHINE

Vidéos amateur d'un brasier meurtrier dans une tour de Shanghai

 Un brasier de 28 étages, probablement parti des échaffaudages entourant un immeuble résidentiel de Shanghai, a fait au minimum 42 morts. Une foule compacte et silencieuse s'est massée en bas du batiment. Notre Observateur en faisait partie... 

Publicité

Un homme attend l'échelle de pompier pour évacuer l'immeuble dans lequel un incendie a fait au moins 48 morts à Shanghai. Photo publiée sur le blog Shinehi.

Un brasier dans un immeuble résidentiel de 28 étages de Shanghai a fait au moins 42 morts. Une foule compacte et silencieuse s'est massée en bas du batiment. Notre Observateur en faisait partie...

 

Au moins quarante-deux personnes ont trouvé la mort et 90 ont été blessées lors de l'incendie qui s'est déclenchée dans une tour résidentielle de 28 étages du centre de Shanghai. L'immeuble, couvert d'échafaudages pour une rénovation, a pris feu pour une raison encore indéterminée. La très officielle agence Chine Nouvelle a fait état de 90 blessés. Des personnes se sont jetées des fenêtres de la tour pour échapper aux flammes. La télévision chinoise a diffusé les images du spectaculaire sauvetage d'un homme sautant des échafaudages sur une échelle de pompier.

 

Trois hélicoptères ont tournoyé au-dessus de la tour pour tenter de sauver des personnes réfugiées sur le toit, mais les opérations étaient entravées par l'épaisse fumée qui s'élevait du bâtiment. Une centaine de résidents, sur 156 familles (essentiellement des enseignants) a pu être secourue.

 

 

 Vidéos prises et publiées sur le profil Vimeo de Karl Loo.

 

Karl Loo travaille en Chine dans le domaine des nouvelles technologies. Il a assisté à l'incendie.

 

Je travaillais quand j'ai vu par la fenêtre un énorme nuage de fumée, à deux pâtés de maison de chez moi. Je suis descendu dans la rue avec mon appareil photo. Je n'avais jamais vu ça. Tous les étages de l'immeuble étaient en feu, à l'exception des deux derniers. Un ami, qui assistait médusé à la scène, a vu des gens sauter pour échapper aux flammes.

 

D'énormes bouchons se sont crées dans le quartier. Une foule immobile et silencieuse levait la tête vers le brasier. Tout le monde était choqué. Nous n'entendions que le bruit des sirènes. Je trouve personnellement que les pompiers ont mis du temps à arriver. Ils se sont enfoncés dans la fumée et je n'ai plus rien vu : ni les sauvetages, ni les morts, ni les gens qui attendaient les hélicoptères sur le toit. J'ai été profondément choqué par la scène, surtout quand j'ai appris que l'immeuble en ravalement était habité par plus de 150 familles, pour la plupart des professeurs à la retraite. Au bout d'une petite heure, j'ai préféré partir. L'immeuble faisait un drôle de bruit, j'avais peur qu'il tombe.

 

Photo postée sur le site t.sina.com.cn

 

La tour fumante cette nuit à Shanghai. Image extraite d'une vidéo publiée sur YouKu.

 

 

Vidéo mise en ligne par Mikr7an

 

Les Observateurs tiennent à remercier Xiadong Du pour son aide précieuse à Shanghai.

Billet écrit en collaboration avec Paul Larrouturou, journaliste.