ÉTATS-UNIS

Vous êtes à la fois branchés et fans de musique rétro ? Cette valise musicale est pour vous...

 Vous êtes un musicien à l'ancienne ? Un sosie d'Elvis ? Votre groupe reprend des classiques des Beatles ? Alors ces valises musicales sont faites pour vous.

Publicité

 

Vous êtes un musicien à l'ancienne ? Un sosie d'Elvis ? Votre groupe reprend des classiques des Beatles ? Alors ces valises musicales sont faites pour vous.

 

Dominic et JP Odbert, deux frères de San Francisco, viennent d'inventer le gadget parfait pour les amoureux de musique à la fois nostalgiques des sixties et branchés : la valise sonore. Et ce qui était, au départ, pour eux, un loisir est devenu Mr Simo, une petite entreprise en ligne qui connaît un grand succès.

 

Avec jusqu'à six haut-parleurs et une puissance de 400 watts, ces valises pour mélomanes nomades sont à la fois bien conçues et esthétiques. Vendues autour de 250 euros, elles ont une autonomie de 10 heures et peuvent être connectées aux iPods, ordinateurs portables ou à tout appareil doté d'un port USB. Ce sont les versions high tech, et branchées, des

Ghetto blaster des années 1980.

“Le design est important mais la qualité sonore reste la priorité"

 

Dominic Odbert est étudiant en art à San Francisco et se décrit comme un "fou de son". Lui et son frère sont les créateurs des valises musicales Mr Simo.

Il y a 10 ans, mon frère et moi avons installé 26 haut-parleurs dans un camion de l'armée américaine des années 1950. Nous avons pris l'habitude de mettre le son à fond partout où nous allions. Depuis, nous cherchons toujours à emmener avec nous ce que nous écoutons.

 

L'année dernière, nous avons donc fabriqué notre première valise musicale, juste pour s'amuser. Nous l'emmenions partout avec nous et, un jour, un copain nous a demandé si nous pouvions en fabriquer une pour lui aussi. Les demandes se sont enchaînées et notre production a été alimentée par le bouche à oreille. Ensuite, Internet a démultiplié le phénomène. Actuellement, nous avons 50 commandes en cours.

Cela nous prend, en moyenne, une semaine de fabriquer une valise de la conception à la finition. Trouver la bonne valise est le plus important. Le plastique, par exemple, est très mauvais pour le son. Les plus réussies, selon nous, sont celles avec du bois à l'intérieur et du cuir en revêtement.

 

La première chose que nous nous demandons, c'est combien de haut-parleurs nous pouvons faire rentrer dans la valise et selon quelle disposition. Le design est important, mais la qualité du son reste notre priorité. Nous ne voulons pas vendre un objet dont les baffles crachoteraient un son saturé.

 

Au début, notre production était réservée aux danseurs et aux musiciens qui voulaient faire des performances à l'extérieur. Désormais nos commandes viennent d'avocats, de docteurs, de photographes qui vivent à Hong Kong ou en Nouvelle-Zélande.”

 

Les valises avant...

 

 

...et après.

 

 

 Toutes ces photos sont publiées avec l'aimable participation de Dominique Odbert.

 

Billet écrit en collaboration avec Andres Bermudez, journaliste.