Ces photos ont été prises par une jeune Israélienne pendant son service militaire. Elles ont été postées sur Facebook dans un album baptisé "Armée... le plus beau moment de ma vie".

Les photos ont été postées sous le nom d'utilisateur "Eden Abergil" par une jeune Israélienne qui a fini son service militaire depuis plus d'un an. Elles font le tour du Net depuis qu'elles ont été reprises par le blog israélien Sachim. Sur certains de ces clichés souvenirs de l'armée, la jeune fille s'est fait prendre en photo, en uniforme, souriante, aux côtés de prisonniers palestiniens aux yeux bandés. 

L'armée israélienne a déjà pris position sur cette affaire, déclarant que l'attitude de ce soldat est "cruelle et inhumaine". Elle indique par ailleurs que des explications ont été demandées à ses anciens responsables.

Toutes les citoyennes israéliennes âgées de 18 ans révolus et déclarées aptes doivent effectuer un service militaire de 21 mois. Seules les femme mariées, enceintes ou religieuses en sont exemptées.

Parmi les différents commentaires postés sous les photos, une amie de la jeune femme écrit :

"C'est sûr, tu as l'air de l'exciter [parlant d'un Palestinien aux yeux bandés] !"

Eden a commenté sa propre photo :

"Je me demande s'il est aussi sur Facebook. Je l'aurais bien 'tagué'...".

D'autres photos de l'album : "L'armée... le plus beau moment de ma vie"

"J'ai essayé de contacter cette Eden Abergil via Facebook, elle m'a répondu 'Je ne parle pas aux gauchos'''

Lisa Goldman est blogeuse et journaliste indépendante à Tel Aviv.

L'affaire fait beaucoup de bruits depuis que le blog Sicham a repris ces photos. Sur Twitter, les internautes ne parlent que de ça. Nous n'avons pas de détails sur le lieu où ont été prises ces photos, tout ce qui est sûr c'est que ce sont des détenus palestiniens et que ça se passe en Cisjordanie. J'ai essayé de contacter cette Eden Abergil via Facebook, elle m'a répondu ‘Je ne parle pas aux gauchos'.

 

"Cette fille était officier"

Cette attitude est dégoûtante. Je ne dirai pas que c'est habituel, mais c'est vrai qu'il y a eu des précédents dans l'armée [israélienne]. Certaines personnes n'ont absolument aucune discipline. Et il faut préciser que cette fille était officier.

 

Si elle avait posté cet album pendant son service, elle aurait eu de très gros soucis avec les forces israéliennes de défense [IDF, Isreali Defence Forces], mais aujourd'hui, elle est considérée comme une citoyenne ordinaire. Malgré ma polémique, elle n'a pas supprimé son album, elle a simplement changé les paramètres d'accès à son compte Facebook. Mais cette histoire va faire beaucoup de bruit."