RUSSIE

"On aurait dit que tout avait été brûlé au napalm"

Des villages entiers ont été détruits lors des feux de forêt survenus à cause de la canicule que traverse la Russie. Notre Observateur est allé au plus près d'un des foyers d'incendie.Lire la suite et voir les photos…

Publicité

Le district de Lukhovitsy ravagé. Photo envoyée par notre Observateur.

Des villages entiers ont été détruits lors des feux de forêt survenus à cause de la canicule que traverse la Russie. Notre Observateur est allé au plus près d'un des foyers d'incendie.

Dimanche, le feu a gagné la région de l'Extrême-Orient. Il a ravagé près de 100 000 hectares de taïga, ont annoncé les services forestiers régionaux. Près de 300 000 hectares de surfaces non boisées sont aussi en feu. Les incendies de forêt avaient jusque-là touché plus particulièrement la partie occidentale de la Russie, où ils avaient ravagé samedi 120 000 hectares.

48 personnes ont déjà péri dans les flammes. Ce mercredi, le président russe Dmitri Medvedev a limogé de hauts responsables militaires pour "négligence criminelle", alors que des hangars militaires ont été emportés par les flammes.

"Le village a brûlé en dix minutes"

Dmitry Chistoprudov est photographe.

Dans la matinée du 30 juillet, nous nous sommes rendus dans le district de Lukhovitsy avec un collègue, Ilya Varlamov. La police ne nous a pas laissé aller jusqu'au foyer de l’incendie, aux Lacs Bleus, car toutes les routes étaient fermées. Ils nous ont conseillé de nous rendre au village de Mokhovoe.

Sur la route de Mokhovoe, nous avons traversé une fumée épaisse et nous avons pu constater que la forêt avait complètement brûlé. Après avoir pris quelques photos, nous avons essayé d’éteindre le feu qui dévorait lentement l’herbe sèche. Les flammes étaient petites et nous les éteignions en marchant simplement dessus. Les habitants sont ensuite arrivés avec des bidons d’eau pour nous aider. Nous sommes partis lorsque les semelles de nos bottes ont commencé à fondre...

A Mokhovoe, c’était horrible. A cause de l’ouragan, le village a brûlé en dix minutes. Ce sont 90 % des maisons qui ont été détruites. On aurait dit que nous nous trouvions sur un champ de bataille, où tout aurait été brûlé au napalm. Le vent a envoyé des branches d’arbres dans les fenêtres des maisons, comme des balles, et ces habitations ont aussitôt pris feu. Les femmes pleuraient autour de nous. C’était dur à supporter. C’est probablement à ça que ressemblerait la Terre après une guerre nucléaire."

Photos envoyées par notre Observateur.

L'incendie du district de Lukhovitsy. Vidéo publiée sur YouTube par lanochka1961 le 27 juillet 2010.

 L'incendie du district de Lukhovitsy, aux Lacs Bleus. Vidéo publiée sur YouTube par VLADISLAVVIDEO le 31 juillet 2010.

L'incendie du district de Lukhovitsy. Vidéo publiée sur YouTube par VLADISLAVVIDEO le 1er août 2010.