CHINE

La Toile se porte au secours de prostituées humiliées par la police

Début juillet, la police de la ville de Dongguan, dans le sud de la Chine, a fait parader des prostituées qu'elle venait d'arrêter.

Publicité

Début juillet, la police de la ville de Dongguan, dans le sud de la Chine, a fait parader des prostituées qu'elle venait d'arrêter. Pieds nus et menottées, les jeunes femmes ont été humiliées en public, puis leurs photos ont été postées sur le Net. Un moyen pour les autorités locales de rappeler, à quelques mois des Jeux asiatiques organisés dans la région, que la prostitution est illégale en Chine et sévèrement réprimée.

Les photos de ces jeunes femmes, et de leurs souteneurs, ont été reproduites sur un forum de discussion. Elles ont provoqué un tollé parmi les internautes, qui dénoncent le caractère excessif des brimades infligées par la police.

La controverse a pris une telle ampleur sur la Toile que, la semaine dernière, le ministère de la Sécurité publique a demandé aux autorités locales de ne plus recourir à ce type d'exhibition de suspects, les invitant à appliquer la loi de manière "rationnelle, calme et civilisée". Une petite victoire de plus (d'autres exemples en cliquant ici) pour le Net chinois.