RUSSIE

Incendies, canicule : un été trop torride pour les Moscovites

37,2°C à l'ombre, les Moscovites n'avaient pas vu une telle vague de chaleur depuis 1920. Voir les photos et les vidéos...

Publicité

Posté sur Flickr par Katunchik.

37,2°C à l'ombre, les Moscovites n'avaient pas vu une telle vague de chaleur depuis 1920. Les normales saisonnières tournent d'habitude autour d'une vingtaine de degrés dans la région de Moscou. Pas étonnant que les habitants de la ville aux cent coupoles d'or aient du mal à s'habituer aux températures infernales de ces dernières semaines. Lundi, le thermomètre a atteint 37,2°C à l'ombre, le record de chaleur depuis l'ouverture des registres météorologiques il y a 160 ans. Et les prévisions pour les prochains jours ne sont guères rassurantes puisque les 40°C pourraient être atteints. 

Vladimir Poutine offre ses conseils : "Buvez du thé chaud. Cela favorise la sudation et aide à supporter le coup de chaleur." Mais les Russes préfèrent en général se tourner vers l'alcool. A tel point qu'une hausse du nombre de noyades dues à l'alcoolémie a été enregistrée par les autorités russes. 

En plus de la chaleur étouffante, un nuage de cendre a balayé la ville ces derniers jours. Les particules proviennent des fumées de la soixantaine d'incendies qui ravagent en ce moment même les alentours de la capitale. (Voir les vidéos)

Nuage de fumée sur la capitale

Postée sur YouTube par nobody1313131313

Incendie dans la banlieue de Moscou

Postée sur Youtube par glhome

"Même au Congo-Brazzaville, je n'ai pas le souvenir de telles chaleurs"

Boris Destin Missamou est originaire de Pointe-Noire au Congo-Brazzaville. Il vit à Moscou depuis 3 ans où il étudie l'écologie.

Même au Congo-Brazzaville, je n'ai pas le souvenir de telles chaleurs. Là-bas, on ne dépasse pas les 33-35°C. Le problème à Moscou, c'est qu'il n'y a pas de vent, alors ça devient très vite insupportable. Même en Sibérie, où il ne fait jamais chaud, le thermomètre a atteint les 30°C.

"Les filles sont quasiment dénudées dans le métro"

Les hommes se baladent torse nu et les filles sont quasiment dénudées dans le métro. Il y a très peu d'endroits climatisés, alors les gens passent leurs journées et leurs nuits dehors. Des familles entières vont se rafraîchir dans les fontaines publiques. Personnellement, j'ai passé quatre nuits d'affilée dans un parc avec des amis. On rentre chez nous vers quatre heures du matin parce qu'il est quasiment impossible de dormir avant.

Qu'il fasse très chaud ou très froid, ici on boit beaucoup d'alcool. En plus, c'est les vacances, alors les Moscovites se lâchent un peu. Il y a quelques jours, je suis passé devant un kiosque qui vend des boissons alcoolisées. Il n'y avait plus une bouteille à acheter !"

Un chien a trouvé un peu de fraîcheur en creusant dans la terre. Posté sur Flickr par ahvalj.

Posté sur Flickr par neuralchaos.

Un enfant se rafraîchit sur une rampe à Moscou. Posté sur Flickr par B.Kerah.

Des Moscovites se rafraîchissent dans les fontaines publiques

Posté sur Flickr par Katunchik

Posté sur Flickr par basta108

Postée sur YouTube par Dup80