ROYAUME-UNI

Un peu d’humour anglais sur les affiches de campagne

Pour la première fois, la campagne électorale britannique s'est jouée en grande partie sur le Web. Mais même s'il est plus facile - et légal - de s'attaquer à des affiches de campagne à l'aide de Photoshop, la bonne vieille méthode de la bombe de peinture n'a pas entièrement disparue. Lire la suite et voir les affiches...

Publicité

Photo postée sur Flickr par "dickyhart"

 

Pour la première fois, la campagne électorale britannique s'est jouée en grande partie sur le Web. Mais même s'il est plus facile - et légal - de s'attaquer à des affiches de campagne à l'aide de Photoshop, la bonne vieille méthode de la bombe de peinture n'a pas entièrement disparue.

Selon les derniers sondages, le parti conservateur serait en tête avec 37 % des intentions de vote. Derrière lui, le parti travailliste du Premier ministre sortant, Gordon Brown, obtiendrait 29 % et les libéraux-démocrates 26 %. En terme d'affiches vandalisées, c'est en tout cas David Cameron qui arrive largement en tête.

"Mettons fin aux vacances gay", Londres. Cette affiche fait référence à la polémique qui a suivi la déclaration du député Chris Grayling (conservateur), qui avait annoncé en mars 2010 que les propriétaires de "bed and breakfast" devraient avoir le droit de refuser les couples gay. Photo postée sur Flickr par videonicies le 27 avril.  

David Cameron est ici transformé en Elvis (le slogan détourné reprend les paroles d'une chanson du King). Certainement la parodie la plus flatteuse pour le leader tory (conservateur). Photo postée sur Flickr par "dickyhart", le 22 avril.

Sur le panneau du parti d'extrême droite, le Parti national britannique (British National Party, BNP), a été rajouté "Nous aimons les minorités ethniques. BNP = racaille nazie", Aberdeen, Ecosse. Photo postée par "Muig", le 29 mars.

Sur cette affiche du parti conservateur, le Premier ministre travailliste dit : "J'ai relâché 80 000 criminels avant la fin de leur peine. Laissez-moi recommencer". Les conservateurs dénonçaient avec cette affiche la décision de Gordon Brown de laisser sortir un certain nombre de criminels en liberté conditionnelle pour libérer de la place dans les prisons. La phrase a été changée par en "J'ai relâché 80 000 criminels avant la fin de leur peine... Et je leur ai donné l'adresse de Cameron". Photo prise à Newcastle upon Tyne, au nord est de l'Angleterre par "reflecta", le 24 avril.

Des affiches du parti conservateur vandalisées à Edimbourg, en Ecosse. Les autocollants, en bas à droite des affiches, font référence à la flotte qui transporte les missiles Trident depuis la guerre froide. Les conservateurs et les travaillistes souhaitent renouveler le système de sous-marins nucléaires, ce qui coûterait 117 milliards d'euros. Les libéraux-démocrates préfèreraient trouver une alternative moins coûteuse. Photo postée sur "Strevo", le 27 avril.

"Barre-toi ! Retourne à Eton College". David Cameron est très critiqué pour son cursus à Eton College, un des lycées les plus prestigieux et les plus chers du monde. Cette école privée, réservée aux garçons, a accueilli 18 anciens Premiers ministres. Certains disent qu'elle est déconnectée de la réalité. Photo postée par "adrastosno" le 23 avril 2010.