FRANCE

Les riverains des éoliennes essuient une première défaite

Au moment où les députés entamaient hier l'examen du projet de loi Grenelle II, la filière éolienne est descendue manifester dans les rues de Paris contre une section de ce projet qui diminuerait les possibilités d’implantations éoliennes en France. Et les industriels du secteur ont obtenu une première victoire. Mardi, le parti au gouvernement, l’UMP, a déclaré renoncer à imposer un seuil minimum de puissance . Une victoire des pro-éoliens qui ne va pas plaire aux riverains de ces mâts et de leurs pales géantes. Deux d'entre eux nous avaient exlpiqué leur calvaire en mars dernier. Leur témoignage. . Lire la suite…

Publicité

"Les éoliennes débarquent". Dessin libre de droit posté sur Windtoons.com

Au moment où les députés entamaient hier l'examen du projet de loi Grenelle II, la filière éolienne est descendue manifester dans les rues de Paris contre une section de ce projet qui diminuerait les possibilités d’implantations éoliennes en France. Et les industriels du secteur ont obtenu une première victoire. Mardi, le parti au gouvernement, l’UMP, a déclaré renoncer à imposer un seuil minimum de puissance de 15 mégawatts pour tout nouveau parc éolien. Une victoire des pro-éoliens qui ne va pas plaire aux riverains de ces mâts et de leurs pales géantes. Deux d'entre eux nous avaient exlpiqué leur calvaire en mars dernier. Leur témoignage.

La France compte actuellement un peu plus de 3 000 éoliennes sur son territoire, ce qui la place en 7e position mondiale en termes de production d'énergie par le vent. Il s'agit d'une technologie en plein essor à un moment où les gouvernements du monde entier s'efforcent de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Non seulement les éoliennes ne polluent pas, mais elles permettent également de générer de l'électricité sans produire les déchets radioactifs qui embarrassent l'industrie nucléaire française. Autant d'atouts aux yeux du gouvernement, qui a fixé un objectif de 10 % d'électricité produite par le vent en 2020 lors du Grenelle de l'Environnement. Selon le syndicat des énergies renouvelables, il faudrait pour cela près de 8 000 éoliennes sur le territoire français.

Un chiffre qui donne des cauchemars à ceux qui se plaignent des nuisances sonores et visuelles liées à la proximité des éoliennes. La Fédération environnement durable affirme que les plaintes des riverains sont souvent ignorées par les constructeurs de parcs éoliens, qui bénéficient du soutien financier des pouvoirs publics. Mais une décision de justice récente, qui ordonne le démantèlement de quatre éoliennes et le paiement de 500 000 euros de dommages et intérêts à une famille de vignerons du sud-ouest de la France, pourrait faire jurisprudence et freiner la multiplication des éoliennes.

"Le bruit est infernal !"

Jacques Pernoud vit dans la commune de Saint-Félix-Lauragais depuis près de 18 ans. Depuis la mise en activité du parc éolien voisin, sa vie est devenue un enfer.

Je suis agriculteur et je travaille à l'extérieur où le bruit est infernal ! C'est un bruit permanent, un peu comme celui au bord d'une autoroute. Ou encore le bruit qu'on entend en voiture quand on passe rapidement des rangées d'arbres... C'est insupportable, je n'en peux plus !

Le voisin a le double vitrage et il les entend encore, sa femme a carrément fait une dépression. Dès le matin, quand le soleil se lève, l'ombre des rotors a un effet stroboscopique. Ça dure une bonne demi-heure mais c'est extrêmement pénible, il faut le voir pour le croire ! C'est extrêmement pénible. Et la nuit, il y a le problème des flashs qui signalent les éoliennes. Ils sont faits pour être visible à 50 kilomètres à la ronde, donc vous imaginez bien ce que ça donne à 300 mètres !

Postée sur YouTube par Joseph784159

 

Si j'avais les moyens, je partirai d'ici. De toute façon, les maisons à côté du parc éolien ont perdu beaucoup de leur valeur à cause des nuisances... 30 à 40 % selon l'un de nos voisins qui a fait évaluer sa maison par une agence immobilière. Je vis dans une vieille maison et je pensais faire des travaux, mais dans ces conditions c'est même pas la peine !"

"Aucune éolienne ne devrait être construite à moins de 1 500 mètres d'une habitation"

Noëlle Marchet habite à Ally, une petite commune du Cantal, près d'un parc éolien.

Cela fait une quarantaine d’années que j'habite à Ally-Mercoeur, où les premières éoliennes ont été installées en décembre 2005. Je suis aujourd'hui entourée d'éoliennes : j'en ai eu une à moins de 400 mètres de la maison et deux autres à un peu plus de 500 mètres, en dépit des recommandations de l’Académie de médecine qui stipule qu'aucune éolienne ne devrait être construite à moins de 1 500 mètres d'une habitation.

Après cinq ans, toutes ces nuisances sont devenues insupportables pour tout le monde et on a finalement fait un recours légal pour demander le démantèlement d’au moins 11 éoliennes. Le verdict récent de l'affaire de Nevian, dans le sud de la France, où la Compagnie des vents vient d’être condamnée à démanteler quatre éoliennes, nous redonne espoir pour le futur."

Dessin de Jean-Pierre Deruelles publié sur ventdecolere.org

Un vautour happé par les pales d'une éolienne

Postée sur YouTube par xgamer le 28 octobre 2009.

Surchauffe et explosion d'une éolienne au Danemark

Postée sur YouTube par dborup le 24 février 2008.