CHINE

Un chef de la propagande chinoise prend une douche de billets

Wu Hao, le directeur adjoint du département de la propagande, s'attendait à une après-midi tranquille lorsqu'il est entré dans l'amphithéâtre de l'université de Renmin. Mais avant même qu'il ait pu ouvrir la bouche, une pluie de billets s'abattait sur lui.

Publicité

Wu Hao, le directeur adjoint du département de la propagande, s'attendait à une après-midi tranquille lorsqu'il est entré dans l'amphithéâtre de l'université de Renmin. Mais avant même qu'il ait pu ouvrir la bouche, une pluie de billets s'abattait sur lui.

Wu Hao allait commencer son discours, le 22 avril, devant les étudiants en journalisme de l'université de Renmin (Yunan), quand un jeune homme de 25 ans, qui s'est présenté comme un internaute, s'est approché de lui pour lui jeter une liasse de billets de 50 cents à la figure, en scandant "Wu Hao, Wu Mao !" (Wu Hao, 50 cents !).

Wu Hao est dans le collimateur des internautes chinois depuis l'année dernière. En février 2009, la mort de plusieurs prisonniers, dans des circonstances étranges, avait éveillé la suspicion des internautes. Pour éviter que l'affaire ne prenne de l'ampleur, Wu Hao avait alors invité certains d'entre eux à se rendre dans la maison d'arrêt où le drame s'était déroulé pour y mener leur enquête. Mais très rapidement, le Web chinois s'était rendu compte que les deux internautes choisis par Wu Hao étaient en fait des "50 cents", des personnes payées par les autorités (50 cents par commentaire) pour poster sur le Net des messages favorable au gouvernement

Pour l'étudiant, ces billets étaient donc un "hommage" au fonctionnaire chinois.

Les photos ont été postées sur Twitter par Mozhixu