Deux explosions ont frappé lundi matin les stations de métro Loubianka et Park Koultouri, à Moscou. Ce double attentat perpétré en pleine heure de pointe a fait au moins 35 morts. Des vidéos impressionnantes commencent à émerger sur le Web.

Évacuation de la station Park Koultour jonchée de cadavres

ATTENTION, CES IMAGES PEUVENT CHOQUER

Vidéo postée par baranovweb. Nos Observateurs confirment qu'il s'agit bien de la station Park Koultour.

 

Les secouristes s'activent autour de la station de métro Park Koultouri , peu après l'attentat

 

Les Moscovites se retrouvent dans la rue après la fermeture du métro

 

 
Ils tentent de rejoindre leur lieu de travail par tous les moyens

 

Photos publiées sur echo.msk.ru

 

"Chaque fois que je prends le métro, je pense aux terroristes tchétchènes"

Nikolay Petrov, 34 ans, est directeur commercial d’une société basée à Moscou, où il vit.

J’étais en route pour le travail quand j’ai vu une foule sortir d’une station de métro de la même ligne qui a été visée. C’était une dizaine de minutes après les attentats. Mais à ce moment-là, personne ne savait qu’il y avait eu des explosions. On se demandait juste pourquoi le métro était fermé à une heure de pointe. Ce n’est que plus tard que la nouvelle s’est répandue, une fois que le réseau des téléphones portables a été rétabli. Les visages se sont instantanément fermés. Les Moscovites ont alors envahit les rues de la capitale pour se rendre par n’importe quel moyen au travail, le plus souvent à pied.

Chaque fois que je prends le métro, je pense aux terroristes tchétchènes parce que chaque station est une cible potentielle. J’essaye de repérer des comportements suspects, c’est devenu un réflexe. Le drame d’aujourd’hui va accroître mon angoisse. Ce n’est pas la première fois que le métro de Moscou est visé ; et ce malgré les nombreuses mesures de sécurité et de contrôle effectuées par la police. Cela commence à être une habitude. Les gens n’ont pas paniqué parce qu’ils sont résignés."