Accéder au contenu principal
France

Le PSG doit-il se passer de ses supporters ?

2 mn

Depuis la mort d'un supporter du PSG de 37 ans le 17 mars, les relations entre le club parisien et ses supporters ont atteint un niveau critique. La direction du club, qui a pris une série de sanctions, cherche à tout prix à en finir avec les violences internes entre supporters.

Publicité

Les CRS interviennent sur le terrain lors du match PSG-OM du 28 février 2010.

Le PSG joue gros ce soir mardi 23 mars au stade de l’Abbé Deschamps face à Auxerre, en quarts de finale de la Coupe de France. C’est la dernière chance pour l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré et ses joueurs d’obtenir un titre cette saison. Sur décision de la LFP, le match se jouera à huis clos afin d’éviter des affrontements entre supporters du PSG.

Depuis la mort d'un supporter du PSG de 37 ans le 17 mars, les relations entre le club parisien et ses supporters ont atteint un niveau critique. Robin Leproux, le président du club, s'est prononcé en faveur de l'interdiction de leur déplacement lors des matchs à l'extérieur, et n'a pas fait appel des décisions de justice condamnant le PSG à une série de matchs à huis clos.

La direction du club, qui envisage de prolonger ces mesures, étudie également de nouvelles pistes pour tenter d'endiguer les violences internes entre supporters. Les tribunes Boulogne et Auteuil, qui ne manquent jamais une occasion de s'affronter verbalement et physiquement, sont dans la ligne de mire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.