BELGIQUE

Deux policiers belges avinés deviennent des stars sur le Web

Une vidéo de deux policiers en uniforme complètement ivres sur la voie publique cartonne sur le Web. On y voit l'un des policiers tituber avant de s’écrouler au milieu de la route. Une chute qui provoque l’hilarité de son collègue, qui semble tout aussi aviné. Lire la suite et voir la vidéo...

Publicité

Scandale en Belgique ! Une vidéo de deux policiers en uniforme complètement ivres sur la voie publique cartonne sur le Web. Lundi matin, la vidéo intitulée "Police belge bourrée au carnaval" avait été visionnée par plus de 620 000 internautes. On y voit l'un des policiers tituber avant de s’écrouler au milieu de la route. Une chute qui provoque l’hilarité de son collègue - qui semble tout aussi aviné - et des passants.

La scène filmée par un téléphone portable se déroule dans la région de Spa, dans le cadre du carnaval annuel de la commune de Jalhay. Largement relayée par les médias locaux, la vidéo fait désordre en Belgique, où les autorités ont demandé une enquête et des sanctions à l'encontre des deux agents de proximité.

Ce scandale intervient au mauvais moment, tant la police traverse une période trouble en Belgique. Le mois dernier, quatorze policiers belges ont été mis en examen pour des faits de violence, de racisme et d'humiliation à l'encontre d'au moins quinze personnes.

 

La vidéo à l'origine du scandale

Vidéo postée sur YouTube par stardedingue

"On en rigole, mais on rit jaune… "

Thierry Thomas, 45 ans, est commissaire de police. Entré au sein de la police belge en 1983, il est syndicaliste permanent (NSPV) chargé des provinces de Liège, Namur et Luxembourg.

Cette vidéo me désole. Ça peut arriver qu’un policier prenne un verre, mais là, ils sont complètement bourrés. Ça ne doit pas arriver, il faut les sanctionner car c'est inadmissible. D’après mes informations, il s’agit de deux collègues expérimentés. Cependant, quelque soit la dureté de la sanction, leurs carrières ne seront pas menacées. Ce n'est pas comme s'ils avaient commis un crime.

Tous les médias belges en parlent. L’image de marque et la crédibilité de la police belge sont écornées. On en rigole, mais on rit jaune. Car, à l’avenir, une équipe risque de se prendre, en pleine intervention, des remarques ironiques en rapport avec cette vidéo. De plus, cette affaire intervient au moment où la police est décriée à cause de problèmes de violence..."