FRANCE

Mais qui couvre les statues parisiennes de ballons ?

Les médias français s'interrogent. Qui ose habiller les statues parisiennes de ballons de baudruche ? Un coup des agriculteurs mécontents ou une blague de potaches ?

Publicité

Les médias français s'interrogent. Qui ose habiller les statues parisiennes de ballons de baudruche ? Un coup des agriculteurs mécontents ou une blague de potaches ? Nous avons la réponse...

C'est "Le Parisien" qui s'est d'abord interrogé sur des ballons apparus sur l'imposante statue du général Fayolle, place Vauban à Paris. Le journal note au passage qu'il fallait du courage pour aller placer ces ballons sur une statue qui culmine à 4 mètres du sol.

A 18 heures sur les ondes d'Europe 1, c'est l'animateur Laurent Ruquier qui lance en direct l'un de ses chroniqueurs sur la piste du mystérieux poseur de ballons. Ce dernier revient une heure plus tard avec le résultat de son enquête : il s'agirait selon lui d'un coup des agriculteurs qui symboliseraient leur mécontentement en accrochant des ballons verts - "en forme de grains de raisin" - sur le monument parisien.

Que nenni. Nous avons la réponse. Il s'agit en fait d'un coup de l'un de nos Observateurs, Pierre-Evariste Douaire, un artiste facétieux dont les ballons de baudruche sont la marque de fabrique. Il se livre d'ailleurs à ces détournements de statues parisiennes depuis plusieurs années.

[Actualisation : Laurent Ruquier a été informé sur la véritable identité du poseur de ballons. Jeudi sur Europe 1, il a donc indiqué à son chroniqueur, Paul Wermus, qu'il avait commis une erreur. Ce dernier a continué de nier, affirmant que ce n'était pas possible, car il "connait les artistes"...].

Pour en savoir plus sur le travail de Pierre-Evariste Douaire.

Pierre-Evariste installant ses ballons sur la statue du général Fayolle