ÉTATS-UNIS

Quand les chiens se mettent au yoga

Les amateurs de yoga fous de leur chien ont enfin un moyen de réconcilier leurs deux passions : le "doga", ou "yoga avec chien". Née à New York en 2001, la pratique s'est répandue partout aux États-Unis, où les médias ont commencé à s'intéresser au phénomène. Lire la suite et voir les photos...

Publicité

Les amateurs de yoga fous de leur chien ont enfin un moyen de réconcilier leurs deux passions : le "doga", ou "yoga avec chien". Née à New York en 2001, la pratique s'est répandue partout aux États-Unis, où les médias ont commencé à s'intéresser au phénomène.

Les fans de "doga" sont formels : il n'y a rien de plus relaxant que de faire tenir son bichon frisé sur son ventre pendant qu'on fait le pont. La discipline combine le massage, la méditation et des étirements doux pour chien et maîtres. Ses adeptes affirment que les chiens, qui établissent des liens très fusionnels avec leurs maîtres, s'adaptent naturellement à la philosophie de partage et d'union entre les êtres chère au yoga.

Depuis sa création il y a huit ans par Suzi Teitelman, professeur de yoga originaire de Floride, la popularité du "doga" a grimpé en flèche. Des cours de yoga pour les chiens et leurs maîtres ont vu le jour dans presque toutes les grandes villes américaines, avec une clientèle majoritairement féminine.

Mais tous les amateurs de yoga n'apprécient pas cette évolution, craignant qu'elle transforme une discipline millénaire en simple effet de mode. Il ne faut aucune certification officielle pour être professeur de "doga". Du coup, le contenu et la qualité des cours varie beaucoup - allant des massages et étirement thérapeutiques encadrés par des vétérinaires à des cours de dressage plutôt approximatifs. Brenda Bryan, professeur de "doga" basée à Seattle, explique au "New York Times" que ses cours sont détendus et qu'on ne s'y prend pas trop au sérieux. "Qu'importe que tout le monde ne soit pas exactement dans la même position ?", affirme-t-elle, ajoutant : "De toutes façons, le rire est thérapeutique."

 

Cours de "doga" à la boutique Lululemon de Jacksonville, en Floride. Photo de Suzi Teitleman.

Exemples de poses de "doga"

Photo de Suzi Teitleman

Photo de Tutor Photo

"Mon premier chien s’est mis au yoga naturellement"

Suzi Teitleman est professeur de yoga et de "doga" à Jacksonville, en Floride.

 

Je n’avais pas prévu de pratiquer et d’enseigner le 'doga', ça s’est fait naturellement quand j’ai adopté Coali, mon premier chien, juste après les attaques du 11-Septembre (j’habitais à New York à l’époque). J’ai pratiqué le yoga toute ma vie, je fais des exercices tous les jours à la maison. Coali s’y est mis tout seul, il venait se glisser sous ou à côté de moi durant les poses, il voulait participer. Donc, j’ai commencé à l’intégrer aux mouvements et, progressivement, s’est développé ce que j’ai appelé le 'doga'. J’ai commencé à donner des cours en 2002.

Chaque chien réagit au 'doga' de façon différente. Certains s’y mettent naturellement, d’autres sont plus récalcitrants. Il ne faut surtout pas les forcer ou essayer de les convaincre avec des bonbons ou des récompenses. Comme pour les hommes, le yoga est une discipline qui s’acquiert avec le temps - mais les chiens adorent partager ce type de moment avec leurs maîtres, et ils finissent par en redemander : mes chiens sont toujours ravis quand je sors le tapis de yoga, je suis persuadée que les étirements leur font du bien aussi !

Je ne m’attendais pas à ce que le 'doga' ait un tel succès aux États-Unis. J’ai formé pas mal de profs, mais je sais que, aujourd’hui, le contenu de nombreux cours est assez différent de ce que je faisais à l’origine. Pour moi, le 'doga' doit rester une discipline de concentration, focalisée sur les mouvements et la respiration. C’est sûr que c’est moins facile avec des chiens, qui se laissent distraire facilement ou se mettent à aboyer. Il faut leur transmettre votre tranquillité et votre concentration, les laisser venir à vous. Mais le côté positif, c'est que la présence de chiens donne un aspect plus ludique au yoga, c’est ce qui attire du monde. Au final, le 'doga' est surtout un moment privilégié de partage entre le chien et son maître."

La position "chien tête en bas"... pour vous et votre chien

Vidéo postée sur YouTube par Expertvillage