CHINE

Le "made in China" part en campagne

4 mn

Lait contaminé, jouets dangereux, canapés irritants ou raviolis aux pesticides, les produits chinois ont mauvaise réputation en Occident. Pour redorer l'image du "made in China", le gouvernement chinois a lancé une campagne de publicité internationale soulignant que si les produits sont maufacturés en Chine, la technologie, elle, est étrangère. Lire la suite et voir la vidéo...

Publicité

Caricature de la campagne chinoise publiée sur le site zhekou888.

Lait contaminé, jouets dangereux, canapés irritants ou raviolis aux pesticides, les produits chinois ont mauvaise réputation en Occident. Pour redorer l'image du "made in China", le gouvernement chinois a lancé une campagne de publicité internationale soulignant que si les produits sont maufacturés en Chine, la technologie, elle, est étrangère. Intitulée "Made in China, made with the world" (Fabriqué en Chine, fabriqué avec le monde), cette campagne lancée par le gouvernement chinois tente de redorer l'image du "Fabriqué en Chine".

Trente ans de politique de la porte ouverte, lancée en 1979 par Deng Xiaoping, a fait de la Chine l'atelier du monde : 800 millions d'ouvriers potentiels et des matière premières à bas prix ont permis à la production chinoise d'être la plus compétitive du monde. Vêtements, produits électroniques, équipements de télécommunications: impossible d'échapper au "made in China". L'empire du Milieu produit aujourd'hui 40 % des téléphones mobiles et plus de la moitié des ordinateurs du monde. En 2008, les exportations chinoises atteignaient plus de 14 mille milliards de dollars.

Des meubles aux vêtements, le "made in China" est partout

Photo postée sur Flickr par kenafe.

Photo postée sur Flickr par  Binoche Made in China.

"Les étrangers ont le choix : acheter chinois ou payer plus"

Li Yong est exportateur de produits informatiques.

Le bon côté de cette publicité, c'est qu'elle va permettre aux étrangers de comprendre qu'ils ont le choix : soit ils achètent chinois et c'est moins cher, soit ils payent plus. Le problème, c'est qu'ils veulent toujours dépenser moins alors ils achètent des produits fabriqués en Chine et après seulement, ils en critiquent la qualité. Si cela ne leur convient pas, qu'ils arrêtent de mettre sur l'épaule des sacs Louis Vuitton, de porter des chemises Ralph Lauren et des chaussures Adidas parce que tous ces produits, et bien d'autres, sont fabriqués en Chine, pourtant personne ne se plaint de la qualité de ses produits-là simplement parce qu'ils sont griffés. C'est un peu hypocrite.

Personnellement, je ne pense pas que les produits chinois soient de mauvaise qualité. Les sociétés étrangères reçoivent ce qu'elles commandent et desfois il y a des ratés, mais cela arrive ailleurs aussi. Il est temps que le monde arrête de faire une fixation sur le 'made in China' simplement parce que leurs marchés en sont inondés. Il n'y a rien de mal avec nos produits et, quoiqu'ils en disent, les étrangers aiment et continueront d'acheter les produits 'made in China'." 

"La Chine doit faire du 'made by China' plutôt que du 'made in China'"

Wang Li est propriétaire d'un magasin de prêt-à-porter à Pékin.

Je pense que cette campagne publicitaire est plus pour dire 'on ne vous prend pas vos emplois, on est complémentaires', mais elle ne permettra pas de changer fondamentalement la manière dont le monde perçoit les produits chinois, réputés de mauvaise qualité. Le problème réside dans le fait que les moindres problèmes que rencontrent la Chine sont extrêmement médiatisés même si les produits défectueux ne représentent qu'un petit pourcentage des productions chinoises.

Je ne suis pas sûre qu'il soit suffisant de faire une publicité pour changer la vision du monde sur les produits fabriqués en Chine : oui, ils sont fabriqués avec la technologie étrangère mais la production est aussi importante et dans ce domaine, nous avons fait des erreurs. Si nous nous mettons à faire et à exporter de la qualité, il nous faudra quand même du temps pour améliorer notre réputation. La Chine doit à présent faire du 'made by China' [fabriqué par la Chine], et nous pourrons alors commencer à changer l'image que le monde à de nous."