Les universités de Téhéran fêtent aujourd'hui la journée nationale des étudiants. A cette occasion de nouvelles manifestations ont été organisées ce matin dans la capitale iranienne malgré l'important dispositif policier mis en place dans la ville.

Cette  journée marque l'anniversaire de la mort de trois étudiants, tués par la police du shah lors d'une manifestation anti-américaine, le 7 décembre 1953.

Malgré l'interdiction de manifester décrétée par les autorités, les étudiants ont réussi à se rassembler aux alentours de l'université de Téhéran, dans le centre de la capitale.

Nous allons réactualiser ce billet heure par heure. N'hésitez pas à nous envoyer vos images.

Ajouté le 8-12-2009 à 15h07 :

Les forces de l'ordre pénètrent de force dans l'université de Téhéran. Il y a trois heures. Vidéo signalée par Omid Habibinia.

Ajouté le 08-12-2009 à 14h33 :

Manifestation étudiante hier soir à l'université technologique de Shahrood à Téhéran. Postée ici.

Rassemblement d'étudiants hier dans l'université Amir Kabir. Postée ici.

Ajouté le 08-12-2009 :

/>

Le 7 décembre, dispersion des manifestations dans les rues de Téhéran.

16h20 :

Dans le quartier de l’université de Téhéran. Les manifestants se préparent à répliquer aux forces de l’ordre et crient : "Khamenei est un assassin. Son pouvoir n’est pas légitime."Vidéo signalée par notre Observateur Omid Habibinia.

16h04 :

A l'université de Sharif. Des étudiants crient sur un cameraman qui travaille pour une agence de presse du gouvernement et qui les filme de l'autre côté de la grille : "Vendu ! Va en enfer. Va t-en. Va chercher ton fric."


15h54 :

Aujourd'hui à Téhéran. Photo de l'agence officielle de presse iranienne (IRNA).

"On a stoppé un bassidji et on lui a volé sa moto"

Témoignage recueilli par téléphone. Hani, l'une nos Observatrices, participe aux manifestations.

Je suis bloquée entre le carrefour Talegani et Vali asr. La police et les bassidjis ont fermé des deux côtés. Les bassidjis repoussent les gens avec des bâtons. Il y a beaucoup de monde. Encore plus que lors des journées étudiantes des années passées.

Ils arrivent ! [interruption de la communication durant quelques secondes].

Il y du monde au carrefour Enghelab [de la révolution].

Et des affrontements au carrefour Talegani et Vali asr.

Ils arrêtent beaucoup de monde et ils les emmènent. Mais les gens viennent les secourir.

On a stoppé un bassidji et on lui a volé sa moto vers Enghelab."

11h28 :

La police anti-émeute entre dans l'université de Téhéran à moto. Vidéo signalée par notre Observateur Omid Habibinia.

10H47 :

Aux abords de l'université de Sharif, à Téhéran. Les manifestants scandent "Policiers, occupez-vous de vous débarrasser d'Ahmadinejad !"

Les manifestants près de l'université de Téhéran.

Vidéo signalée par notre Observateur Omid Habibinia

"Je suis blessée"

15h45 :

Témoignage réceuilli par téléphone. Hani était en début d'après-midi dans les manifestations.

Je me suis pris une pierre sur le pied. Je suis blessée. Avec des amis nous avons quitté le lieu des manifestations pour nous refugier dans un endroit plus au calme. En ce moment les manifestations s’étendent au nord de la ville vers la place Vanak."

15h15:

Dans l’université d’Azad au nord de Téhéran, des étudiants chantent. "Bassidjis, vous tuez des gens pour de l’argent… ". Vidéo signalée par Omid Habibinia.

14h49 :

Les étudiants de l'université d'art de Téhéran, coincés à l'intérieur de l'université par les forces de police, ont forcé le portail d'entrée pour rejoindre les manifestants. Cette vidéo nous a été signalée par Omid Habibinia.

12h48 :

Dans le quartier de l’université Amirkabir avant l’arrivée de la police. Notre observateur Omid Habibinia nous a signalé cette vidéo. Il précise que les manifestants brandissent des drapeaux iraniens sur lesquels les symboles islamiques ont été enlevés.

12h16 :

A l'université de Sharif. Les manifestants scandent : "Les étudiants mourront plutôt que d'abandonner". Images AUT (Amirkabir News).Vidéo signalée par notre Observateur Omid Habibinia.

12h06 :


Original Video- More videos at TinyPic

Les manifestants dans l'université Amirkabir juste avant l'assaut de la police. Vidéo signalée par notre Observateur Omid Habibinia.