FRANCE

Nicolas Sarkozy était-il à Berlin le 9 novembre 1989 ?

Publicité

Avoir donné un coup de pioche dans le Mur de Berlin le 9 novembre 1989, c'est très tendance en ce 20e anniversaire de la chute du Rideau de fer. Sur son statut Facebook daté de dimanche, le président français raconte ainsi comment il a participé aux évènements. Des affirmations aussitôt analysées et démontées, point par point, par le journaliste de Libération, Alain Auffray, sur son blog.

Autre contradiction : le récit qu'Alain Juppé fait de ce voyage. L'ancien Premier ministre confirme qu'il était bien sur place, avec Nicolas Sarkozy, le 9 novembre (voir son blog). Mais face à la polémique, il modifie son blog dans la journée de lundi et ajoute : "le 9 au soir (ou quelques jours plus tard, ma mémoire est imprécise sur la date exacte)". Et dans une vidéo en ligne sur le site de la chaîne TV5, il dit aussi avoir rejoint Berlin "le 10 ou le 11"...

Voici ce qu'écrit Nicolas Sarkozy sur Facebook :

"Souvenirs de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989. J'étais alors secrétaire général adjoint du RPR. Le 9 novembre au matin, nous nous intéressons aux informations qui arrivent de Berlin, et semblent annoncer du changement dans la capitale divisée de l'Allemagne. Nous décidons de quitter Paris avec Alain Juppé pour participer à l'événement qui se profile. Arrivés à Berlin Ouest, nous filons vers la porte de Brandebourg où une foule enthousiaste s'est déjà amassée à l'annonce de l'ouverture probable du mur (...). Nous filons ensuite vers Check Point Charlie pour passer du côté est de la ville, et enfin confronter ce mur dans lequel nous avons pu donner quelques coups de pioche."

Photomontages des internautes

Images postées par epelboin et latrive sur le fil Twitter #nicolassarkozypartout.