Miliciens bassidjis à Téhéran.

Le mouvement de protestation né après l'élection présidentielle de juin dernier ne s'est pas éteint. Les manifestations d'opposition ont repris ce matin en marge d'une manifestation officielle anti-américaine.

Voici les premières images. Nous actualiserons ce billet avec de nouvelles images dans les prochaines heures.

Envoyez nous vos images

"J'ai vu plusieurs jeunes touchés au visages et qui saignaient abondement."

Paria (pseudo) a participé aux manifestations d'aujourd'hui.  Elle nous a fait parvenir son témoignage par email.

Les manifestations ont commencé à 10 heures entre les rues Motahari et Mofateh, près de Haft Tir [centre de Téhéran]. Les gens criaient "mort au dictateur" et "ni à l'est ni à l'ouest, libérez la république".

Lorsqu'on est arrivé à Hafte Tir, la police anti-émeute, montée sur des motos, nous a attaqués. Ils nous ont tiré dessus avec des balles en caoutchouc. Ces balles laissent une marque orange et vous tailladent comme du verre. J'ai vu plusieurs jeunes touchés au visages et qui saignaient abondamment.

Les gens se sont réfugiés dans les contre-allées. Et la police les a poursuivi avec des bâtons électriques. Il y a eu beaucoup de blessés, mais les manifestants ont résisté.

Alors que j'essayais de fuir un policier à moto, j'ai senti une douleur derrière la jambe. Je me suis arrêtée un peu plus loin et j'ai vu que ma jambe était couverte de sang. Je me suis effondrée, mais des gens m'ont transportée dans un parking. La police continuait de tirer des gaz lacrymogènes et essayait de diviser la foule en petits groupes.

Une femme m'a aidée à soigner ma blessure, causée par une balle en caoutchouc, et nous sommes repartis. Toujours dans les environ de Haft Tir, j'ai vu passer Karoubi [un des leaders de l'opposition]. Les Bassidjis [milices islamiques] et la police anti-émeute nous ont à nouveau attaqués.

Je ne pouvais plus courir à cause de ma jambe. Un homme m'a mis dans un taxi et je suis rentré à la maison. Maintenant je m'inquiète pour mes amis qui sont restés à la manifestation. Le réseau de téléphone portable est coupé et je n'arrive plus à les joindre."

Postée sur YouTube par freedommessenger20

17h38 :

Une femme frappée à coups de bâton par la police anti-émeute.

Postée sur YouTube par rahgozar44

16H46 :

15H34 :

Des manifestants piétinent une affiche avec le visage de Khamenei, le Guide suprême de la Révolution islamique.

15h05 :

Selon notre Observateur Omid Habibinia, ces images ont été filmées en marge du rassemblement d'aujourd'hui par des personnes cachées dans un parking.

13h45 :

Postée sur YouTube par madyariran

Les forces anti-émeute descendent la rue Vozara à Téhéran.

13h19 :

Postée sur YouTube par arabisohrab

Les manifestants crient "Karoubi arrive" dans le quartier de Haft-e Tyr. Mehdi Karoubi est un des chefs de l'opposition.

12h07 :

Postée sur le blog Revolutionary Road

11h58 :

Clashs avec la police dans le quartier de Karimkhan.

11h42 :

Rue Motahari dans le centre de Téhéran. Vidéo envoyée par notre Observateur Omid Habibinia.

10h57 :

Postée ici

10h23 :

Postée sur YouTube par saeidaboofazelii

Postée sur YouTube par saeed167956