BRÉSIL

Des policiers laissent mourir la victime… et dépouillent les tueurs

Le 18 octobre, Evandro Joao da Silva, éducateur social de 42 ans, est retrouvé mort en plein cœur de Rio, une balle logée dans l’abdomen. Quelques jours plus tard, des vidéos du meurtre, filmées par plusieurs caméras de surveillance, déclenchent un énorme scandale et placent la police militaire de Rio dans l’œil du cyclone. Lire la suite et voir les vidéos…

Publicité

Le 18 octobre, Evandro Joao da Silva, éducateur social de 42 ans, est retrouvé mort en plein cœur de Rio, une balle logée dans l’abdomen. Quelques jours plus tard, des vidéos du meurtre, filmées par plusieurs caméras de surveillance, déclenchent un énorme scandale et placent la police militaire de Rio dans l’œil du cyclone.

Annotations ajoutées par FRANCE 24.

Arrêtés après la polémique déclenchée par la diffusion en boucle des vidéos par les médias brésiliens, les policiers affirment avoir confondu la victime avec un mendiant... Selon l’autopsie, Evandro est décédé une dizaine de minutes après avoir été atteint d’une balle à l’abdomen. Accouru sur place, un collègue de la victime affirme, lui, que son cœur battait encore 50 minutes après l’agression. Seul un de ses deux agresseurs a été arrêté pour le moment.