CHINE

Ikea, la sortie détente des Chinois

Pour un Français, Ikea est synonyme de meubles bons marchés et de samedis après-midi coincés dans des files d'attentes. Les meubles Ikea sont, au contraire, trop couteux pour la plupart des Chinois, mais leurs magasins sont considérés comme des havres de paix et de détente : on peut y bouquiner dans un fauteuil design, y faire la sieste dans un lit tout neuf et y boire du café à volonté. Lire la suite...

Publicité

Postée sur kdslife.

Pour un Français, Ikea est synonyme de meubles bons marchés et de samedis après-midi coincé dans des files d'attentes. Les meubles Ikea sont, au contraire, trop couteux pour la plupart des Chinois, mais leurs magasins sont considérés comme des havres de paix et de détente : on peut y bouquiner dans un fauteuil design, y faire la sieste dans un lit tout neuf et y boire du café à volonté.

Les internautes chinois s'amusent depuis quelques semaines à poster des photos prises dans le magasin Ikea de Shanghai. Ils se moquent des badauds qui semblent camper dans les locaux de la chaîne suédoise. Outre les canapés et les lits, c'est le restaurant qui attire le plus les Chinois. Café, sucre et sodas à volonté, nourriture peu chère et salle climatisée : un bonheur pour les Shanghaiens qui semblent en avoir fait leur sortie du week-end.

Le commentaire d'un internaute :

"J'ai travaillé au département literie d'Ikea. Nous devions régulièrement demander à des gens de partir parce qu'ils dormaient sur des lits en ronflant. Les clients se réveillaient énervés et déposaient même parfois une réclamation."

Séance photos chez Ikea

Postées ici.

"Ikea n’a pas à se plaindre de ses magasins en Chine"

Du Xiaodong est étudiant. Il se rend de temps en temps à l'Ikea de Shanghai.

Le salaire moyen d'un habitant de Pékin, Shanghai ou Shenzhen, où Ikea a des magasins, est d'environ 300-400 euros. Or, un canapé Ikea coûte au minimum 300 euros, le même prix qu'en Europe ou aux États-Unis. En Chine, Ikea est donc perçu comme un magasin haut de gamme. Cela explique à mon avis pourquoi la plupart des gens ne vont chez Ikea que pour se balader. Certains s'y rendent aussi pour prendre des photos des meubles qu'ils font ensuite fabriquer par des artisans locaux.

C'est vrai que les gens emmènent leurs enfants et qu'ils s'assoient sur les chaises et les canapés. Mais de ce que j'ai vu, ils repartent assez rapidement ensuite. Et il y a peu de gens qui s'endorment sur les lits comme on le voit sur les photos qui circulent sur Internet.

Je pense qu'Ikea n'a pas à se plaindre de ses magasins en Chine. Ils en ont construit cinq entre 2005 et 2009 et leur chiffre d'affaires augmente de 25 % chaque année, pour seulement 10 % dans le reste du monde."

Le "parc de loisirs" d’Ikea Shanghai

Photos postées surbjmsg.